2009, année de l'informatique verte ?

L'informatique verte ("Green IT" en anglais) fait partie des rares domaines high-tech qui résistent bien à la crise. Gros plan sur ce qui pourrait être l'avenir du secteur...

L'informatique doit passer au vert. Comme dans d'autres secteurs comme le BTP, l'industrie ou l'automobile, l'urgence écologique nécessite de rationnaliser la consommation énergétique des systèmes informatiques et de recycler une bonne partie du matériel. Un enjeu environnemental d'autant plus d'actualité dans un contexte où les économies sont devenues une priorité. Et l'informatique verte répond à cette double problématique écologique et économique.

Si elle est encore marginale début 2009, l'informatique verte devrait considérablement se développer. C'est d'ailleurs un des domaines où les entreprises se risquent à investir : selon une étude de Forrester Research, 67% des sociétés envisagent de réduire leur facture énergétique et d'améliorer l'efficacité énergétique de leurs infrastructures informatiques. Des sites spécialisés comme Greenit.fr recensent même les matériels les plus innovants dans ce domaine et on se prend à rêver qu'en 2009 les nouvelles technologies et le respect de l'environnement pourraient se réconcilier... tout en créant des emplois.

> A lire également sur le site Indexel " 7 bonnes raisons de passer à l'informatique verte ".

le 09/01/2009

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies