28850 projets de recrutements dans le secteur IT en 2011

28850 projets de recrutements dans le secteur IT en 2011

Selon la dernière Enquête des Besoins en Main d'oeuvre (BMO), le secteur informatique est en tension pour 2011. Les informaticiens font en effet partie des dix spécialités les plus compliquées à trouver. 44,6% des ingénieurs, cadres et responsables informatiques font partie des cas les plus difficiles à recruter selon les employeurs...

Le secteur informatique compte 28850 projets de recrutement sur 1,5 million de projets tous secteurs confondus pour l'année 2011 selon l'enquête BMO menée conjointement par le service public de l'emploi et le Crédoc. Mais ce qui ressort le plus de l'étude est sans aucun doute que la profession est en tension : les informaticiens font partie des profils les plus difficiles à trouver. 13.000 embauches sur les 28.850 envisagées sont déjà jugées complexes à réaliser selon les employeurs. Ainsi, 44,6% des recrutements d'ingénieurs, cadres études et R&D informatique, et responsables informatiques sont qualifiés comme "difficiles à recruter". D'autres fonctions liées au secteur IT sont également sous tension. C'est le cas de la maintenance informatique (35,4%) et de l'ingénierie des télécoms (23,9%).

Des tensions, oui mais...
Parmi les raisons invoquées par les employeurs des secteurs en tension dont l'IT, deux principales : la pénurie de candidats pour 81% des recruteurs et l'inadéquation des profils pour 71% d'entre eux. Pour 35% des sondés, les candidats ont également des réticences quant aux conditions de travail (horaires, salaire...). 20% d'entre eux seulement citent un déficit d'image de leur profession.
Pour pallier à cela, la formation est la première solution invoquée par les recruteurs. Ainsi, la formation des candidats venant de l'extérieur (61%) est clairement prioritaire sur celle des salariés déjà présents dans l'entreprise. 25% des employeurs feront sans doute appel à des intérimaires et 18% à des travailleurs étrangers. Mais face aux difficultés de recrutement, plus d'un tiers des recruteurs disent n'avoir envisagé aucun recours !
Point positif de l'enquête, tous secteurs confondus, les recruteurs s'accordent tous à dire que les nouvelles technologies sont l'avenir, et celles-ci constitueront un domaine de renforcement des besoins en compétences, pour 91% des employeurs du secteur informatique notamment.

(c) Gina Sanders - Fotolia.com

le 06/05/2011

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies