85% des emplois en Europe sont créés par les PME

85% des emplois en Europe sont créés par les PME

C'est la Commission européenne qui l'affirme : entre 2002 et 2010, les petites et moyennes entreprises (PME) ont assuré 85% des créations nettes d'emplois dans l'Union européenne. Mais les PME sont aussi plus vulnérables face à la crise.

Entre 2002 et 2010 les entreprises européennes ont créé en moyenne chaque année 1,1 million de nouveaux emplois. D'après une étude de la Commission européenne, ce sont les PME qui contribuent le plus à la création d'emplois dans les 27 pays membres de l'Union. La croissance annuelle de l'emploi dans les petites entreprises a ainsi dépassé celle des grandes sociétés (+1% contre +0,5% pour les grands groupes). Et alors que les PME représentent 67% de l'emploi total sur le continent, elles assurent à elles seules 85% de la création nette d'emploi.
Ce sont surtout les nouvelles entreprises (créées il y a moins de 5 ans) qui sont les plus dynamiques. En particulier le secteur du service aux entreprises, responsable de plus d'un quart (27%) de ces créations nettes.

L'innovation : une arme anticrise
Mais face à la crise, les PME ont aussi été les plus vulnérables. De 2009 à 2010, le nombre d'emplois dans les petites et moyennes entreprises a chuté de 2,4% par an, contre 0,95% pour les grandes entreprises. Elles ont principalement été victimes de la baisse de la demande de leurs produits, de l'allongement des délais de paiement de leurs clients et de leur insuffisance de fonds de roulement. 
Les entreprises innovantes ont, elles, mieux résisté. Alors que "70% des entreprises considérées comment des innovateurs modestes mentionnent un recul global de la demande, le taux correspondant est de 45% pour les champions de l'innovation", explique la Commission.  

Soutenir les PME pour relancer l'économie
Alors que les PME "assurent et confirment leur rôle de principales entités génératrices de nouveaux emplois. Leur importante contribution à la création d'emplois met en exergue leur importance pour l'économie, plus marquée que jamais, et la nécessité de leur apporter un soutien à tous les niveaux. À l'évidence, les nouvelles entreprises de petite taille sont essentielles pour la relance de la croissance économique" analyse Antonio Tajani, vice-président de la Commission et commissaire à l'entrepreneuriat et à l'industrie.
 
L'étude de la commission précise en outre que les petites entreprises, même si elles proposent des emplois moins bien rémunérés que les grandes sociétés, disposent d'un avantage de taille relatif au bien-être des ressources humaines : la qualité du travail dans les PME (l'environnement de travail, l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée et l'aménagement du temps de travail) y serait bien meilleure que dans les grandes entreprises.

le 16/01/2012

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies