900.000 emplois à saisir dans le numérique

900.000 emplois à saisir dans le numérique

Alors qu'un risque de pénurie existe dans le secteur du numérique, la Commission européenne a détaillé un plan d'actions pour pourvoir les 864.000 emplois à venir dans ce domaine d'ici 2015.

Une "coalition" d'entreprises, d'administrations et d'acteurs de l'enseignement était réunie, la semaine dernière, par la Commission européenne afin de réfléchir à la façon de pourvoir les 864.000 emplois à venir dans le secteur du numérique d'ici 2015. Cette "grande coalition que nous lançons aujourd'hui est un élément essentiel pour remettre l'économie européenne sur les rails et procurer des emplois à une partie des quelque 26 millions de chômeurs que compte l'Europe" a souligné le président de la Commission, José Manuel Barroso, dans un communiqué.

864 000 emplois à pourvoir d'ici 2015
Dans les années à venir, l'Europe pourrait en effet créer près de 900.000 emplois dans le numérique selon une étude Empirica, citée par le magazine Challenges. Pourtant, la baisse du nombre de nouveaux diplômés et les départs à la retraite au cours des prochaines années conduiraient à une pénurie dans ce secteur.

La Commission européenne souhaite donc à travers cette "coalition" d'acteurs conduire à de nouveaux emplois, formations et stages liés au secteur du numérique. Le groupe de télécommunications Telefonica s'est ainsi engagé à soutenir 1.000 start-ups, l'équipementier Cisco formera en ligne 100.000 installateurs de compteurs et le groupe allemand de logiciels professionnels SAP lancera une plateforme de formation en ligne.

Pénurie de Bac+5 en France
En France, les employeurs ont également du mal à trouver les bons profils, en particulier des ingénieurs Bac+5 qui sont, selon le Syntec Numérique, "pratiquement en situation de plein emploi". Le syndicat professionnel constate lui aussi qu'il y a une "pénurie de ces profils pour les entreprises du secteur". Cela ne signifie pas que les informaticiens sont épargnés par le chômage, comme le rappelle régulièrement le Munci.

La question de la pénurie en France interroge pourtant. L'an dernier, une étude avait même conclu que la pénurie récurrente de profils informatiques était due à une gestion des compétences basée sur le court terme. Il n'empêche : la France compte au total 559.000 informaticiens, ce qui représente aujourd'hui 3% de l'emploi salarié du pays. Et malgré la crise, les entreprises du secteur IT continuent de recruter, notamment en régions où sont désormais basés près de 45% des effectifs.

le 08/03/2013

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies