A la découverte des métiers de la mode, du textile et du cuir

A la découverte des métiers de la mode, du textile et du cuir

Les entreprises des branches textiles, chaussures, cuirs et peaux sont plus optimistes en 2011 et sont plus nombreuses à envisager des recrutements cette année. L'occasion d'en savoir plus sur les métiers du secteur.

17% des entreprises du secteur textile comptaient augmenter leurs effectifs en 2011, elles n'étaient que 11% en 2010. Il s'agit de la tendance la plus optimiste pour cette branche d'activité depuis 2008.

Pour faire connaître les métiers du textile le Forthac, l'organisme paritaire collecteur du secteur, a ouvert un nouvel espace sur son site de l'observatoire des métiers de la mode du textile et du cuir. Il s'agit d'un kit pédagogique pour accompagner les jeunes et les enseignants dans leur découverte des métiers. Outre les différentes informations disponibles sur le site de l'observatoire, les internautes pourront répondre aux questions d'un quizz destiné à vérifier s'ils sont faits pour les métiers de la mode. Ils pourront aussi, grâce à ce kit, consulter une brochure de l'Onisep qui explique les métiers "sous toutes ses coutures" et en savoir plus sur leurs débouchés.

Enfin plusieurs fiches métiers sont téléchargeables pour savoir comment devenir, entre autres, modéliste, monteur chaussure ou encore chef de produit habillement.

Un secteur qui investit dans la formation

Ces métiers sont d'autant plus intéressants à connaître que le secteur investit fortement dans la formation depuis la signature d'un accord en 2009. Plus de 4000 salariés des sept branches de l'Opca Forthac (chaussure, couture, cuirs et peaux, entretien textile, habillement, maroquinerie et textile) ont ainsi été formés l'an dernier. L'objectif de cet accord emploi et formation était de développer les compétences et de faciliter l'accès à des formations dans une période marquée par la crise.

Au total, 315.943 heures de formation ont été délivrées en 2010 en particulier pour les femmes et les employés de TPE-PME du secteur. Pour ces publics prioritaires, une formation sur deux a débouché sur une certification de type CQP-CQPI (certificats de qualification professionnelle-certificats de qualification professionnelle interbranches).

Fort de ce bilan, l'accord emploi-formation devrait être prolongé jusqu'au 31 décembre 2012 et élargi à 3000 salariés supplémentaires, ce qui porterait sur la période 2009-2012 le nombre de formés à près de 13.000 personnes.

le 23/09/2011

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies