Accès à l'emploi : des inégalités régionales pour les moins diplômés

Le diplôme est souvent le meilleur sésame pour accéder à l'emploi, quel que soit le lieu où on vit. Mais pour les moins diplômés, les différences entre les régions sont plus marquées.

Dans toutes les régions françaises, le taux d'emploi dépend fortement de votre niveau de diplôme. Plus celui-ci est élevé plus vous avez de chance d'avoir du travail. Mais pour les personnes qui n'ont pas de diplôme de fin d'enseignement secondaire, la situation est très variable selon les régions, révèle une étude de la DEPP (La Direction de l'évaluation de la prospective et de la Performance du Ministère de l'Education nationale).

Ainsi, dans certaines régions, la proportion de peu diplômés est plus importante : dans les Dom-Tom et le Nord ils sont plus nombreux et accèdent moins facilement à l'emploi. A l'opposé la Bretagne et les Pays-de-Loire ont les plus faibles proportions de peu diplômés. Une raison sans doute historique, en Bretagne la valeur symbolique du diplôme a toujours été forte et les jeunes de cette région figurent parmi les plus diplômés de France (notamment au niveau de la proportion de Bacheliers). 

Les plus diplômés surreprésentés en Ile-de-France
D'autres régions sont marquées par une présence de diplômés, plus importante que la moyenne. L'Ile-de-France compte ainsi 41,5% de diplômés de l'enseignement supérieur c'est plus de dix points de plus que la moyenne nationale (29,8%). Deux autres régions dépassent la moyenne en termes de population diplômée de l'enseignement supérieur : Rhône-Alpes et Midi-Pyrénées. Avec 30,3% de diplômés du supérieur, la région Paca dépasse elle très légèrement la moyenne nationale. 

La DEPP souligne également que le taux d'emploi selon les régions joue sur les opportunités pour les jeunes. " Plus la population de 25-64 ans occupe d'emplois dans une région, plus les jeunes y bénéficient d'opportunités ". En clair, des régions comme la Bretagne, les Pays de la Loire, Rhône-Alpes et l'Ile-de-France sont celles où les peu diplômés ont un taux d'emploi plus important que la moyenne. 

le 06/03/2014 par Fabrice Mazoir

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies