Accord salarial dans le commerce et la distribution

Un accord portant sur des augmentations de salaires a été trouvé avec tous les syndicats à l'exception de la CGT, dans un secteur qui compte 635 800 salariés.

La réunion paritaire du 8 décembre portant sur les négociations salariales, dans le secteur du commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire, s'est conclue sur une signature. La Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution et les organisations syndicales CFE-CGC, CFDT, CFTC et FO sont, en effet, tombés d'accord sur des augmentations de salaires. Seul le syndicat CGT n'est pas signataire.

L'accord fixe, pour le premier niveau de salaire de la grille, un montant minimum de 9 euros brut de l'heure. Le salaire minimum mensuel des salariés de la branche s'élèvera donc à 1 433 euros brut, soit 68 euros de plus que le Smic en raison du paiement, par toutes les entreprises de la branche, de temps de pause en plus du temps travaillé. Cette rémunération est versée sur 13 mois.

Les autres niveaux de salaire sont augmentés de l'ordre de 2,6% par rapport à 2009, date d'entrée en vigueur de la grille précédente. Cette augmentation est supérieure à l'inflation constatée depuis la précédente négociation, qui est de l'ordre de 1,8%. Cet accord concerne 26.000 points de vente de la grande distribution : 1.400 hypermarchés, 5.600 supermarchés, 3.700 maxidiscomptes et 15.500 magasins de proximité.

le 14/01/2011

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies