Allianz recrute 120 conseillers dans les régions Est et Nord

Dans les régions Nord et Est, Allianz compte déjà près de 500 commerciaux spécialisés dans la gestion de patrimoine et la protection sociale. En 2013, pour renforcer ses équipes sur ces deux activités, Allianz prévoit de recruter 120 personnes dans les régions Nord et Est. Le détail sur ces métiers avec Sébastien Coupé, Responsable du recrutement pour les régions Est et Nord.

Dans les régions Nord-Est sur quelles zones allez-vous recruter en 2013 ?

Sur les régions Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Haute-Normandie, Champagne-Ardenne, Lorraine et Alsace, nous prévoyons une centaine de recrutements en 2013. 80 postes seront à pourvoir sur les activités Allianz Finance Conseil (gestion de patrimoine) et 20 sur les métiers de la protection sociale.

Nous recrutons sur toutes ces régions avec bien sûr des besoins plus importants sur les grandes agglomérations comme Strasbourg, Lille ou Compiègne par exemple.

Sur quel secteur géographique interviennent ces professionnels ?

Sur l'activité de conseil en protection sociale le secteur représente un rayon de 80 kilomètres maximum autour du domicile de nos conseillers. Nous recrutons en effet des professionnels qui seront positionnés le plus près de chez eux, pour qu'ils puissent bénéficier de leur réseau et que les déplacements ne soient pas trop importants.

Pour les métiers de la gestion de patrimoine, les secteurs sont plus petits : de l'ordre de 50 kilomètres autour du domicile au maximum.

Quelle est la cible de client dans le domaine de la gestion de patrimoine ?

Nous ciblons une clientèle haut de gamme, CSP+ : professions libérales, chefs d'entreprises, commerçants et artisans ainsi que des seniors et les personnes qui ont des revenus importants. Nous leur proposons des produits financiers variés : assurance-vie, produits bancaires, retraite, prévoyance, dépendance, immobilier, OPCVM, etc.

L'intérêt de travailler avec cette clientèle exigeante c'est de proposer à chaque fois un conseil sur-mesure en fonction des besoins ?

Oui, c'est la première étape avec nos clients et prospects : nous réalisons un bilan de leur situation pour voir quelles sont leurs attentes, leurs besoins et leurs capacités. Ensuite nous nous adaptons pour proposer le produit le plus approprié. L'intérêt effectivement c'est donc d'être dans du haut de gamme et d'être un véritable spécialiste.

Et le conseiller protection sociale sur quel type de clientèle travaille-t-il ?

Il s'adresse prioritairement à des travailleurs non-salariés (professions libérales, artisans et commerçants, chefs d'entreprise) et à des seniors pour leur proposer une large gamme de produits santé, retraite et dépendance qui couvrent l'assurance des personnes.

Pour réussir dans ces 2 métiers quelles sont les compétences indispensables ?

Il faut avant tout une première expérience commerciale terrain réussie. C'est-à-dire être capable de créer du réseau, d'aller en conquête et en prospection de nouveaux clients. Au niveau des diplômés nous recrutons à partir de Bac+2/+3 mais une bonne expérience dans le monde de l'assurance peut évidemment pallier le manque de diplômes. Le métier est donc assez ouvert d'autant que les nouveaux conseillers suivent une formation de deux mois au moment de leur prise de poste. Ensuite ils sont accompagnés par un tuteur sur le terrain.

Notre objectif c'est de recruter des experts et des spécialistes, nous recherchons avant tout des candidats à fort potentiel  pour une clientèle haut de gamme.

le 01/02/2013

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies