Augmentation des salaires 2016 : un tiers des entreprises revoit ses prévisions à la baisse

Augmentation des salaires 2016 : un tiers des entreprises revoit ses prévisions à la baisse

Le cabinet de conseils en RH Aon Hewitt a dévoilé les résultats de son enquête sur les révisons salariales prévues en 2016. La tendance à la baisse des augmentations de salaires est confirmée.

-0,3% en 2016

Menée initialement à l’été 2015 et actualisée en février 2016, l’enquête a approché près d’une centaine d’entreprises françaises de tous secteurs et de toutes tailles. Le résultat général est négatif avec un écart de -0,3% entre les prévisions de l’été 2015 et la mise à jour de l’hiver 2016.

AON - salaires - visu 2_opt

Une entreprise sur trois a revu sa politique salariale à la baisse quand seulement 11% des entreprises interrogées déclarent une hausse de leurs salaires par rapport aux prévisions 2015. Parmi les sociétés qui ont revu leurs prévisions à la baisse, 28% prévoient une baisse de 0,1 à 0.5% tandis que 5% d’entre elles tablent même sur une dévaluation supérieure à -0,5%. La majorité (56%) maintiennent toutefois une stabilité par rapport à leurs prévisions de l’été dernier, avec un écart entre +/-0,1%.

AON - salaires - visu 3_opt

Des augmentations au cas par cas

Les données chiffrées publiées par l’INSEE donnent une vision plutôt encourageante du contexte économique pour le 1er semestre 2016 avec une croissance qui devrait atteindre les +1,3% cet été et une hausse de l’inflation à +0,2%. Dans ce contexte, les entreprises qui prévoient des augmentations privilégient l’individualisation des revalorisations salariales avec une part prépondérantes des augmentations individuelles.

AON - salaires - visu 4_opt

le 11/04/2016 par Rozenn Perrichot

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies