BTP & BE : des carrières à construire

Le secteur du bâtiment et des bureaux d'études est l'un des plus dynamiques du moment. Les recrutements sont tirés par la croissance de la construction et les métiers ont totalement évolué. Pour les jeunes diplômé(e)s, le secteur du BTP est un nouvel eldorado.

Le bâtiment est un de secteur les plus dynamiques en France. Les offres d'emploi sont nombreuses, mais les postulants ne suivent pas. Cette constatation n'est pas nouvelle. Cela fait déjà plusieurs années que cette information fait régulièrement la une des rubriques emplois. Dans le cadre de la semaine spéciale BTP, nous vous proposons de faire un bilan sur les chiffres clés de ce secteur, sur l'évolution de la demande et sur les stratégies mises en oeuvre pour pallier au manque de main d'oeuvre. Halte aux idées reçues, le Bâtiment vous tend les bras !

> Une année 2006 exceptionnelle

Encore une fois, le secteur du BTP a tiré l'emploi vers le haut en 2006. 436 000 logements neufs ont été mis en chantier, un chiffre en hausse de 9,7% et un record depuis 27 ans. Cette forte croissance est également présente dans le secteur non résidentiel : bureaux, bâtiments administratifs... La demande est à un niveau record. Le recrutement suit lui aussi cette courbe de progression. Ainsi, on a assisté l'an passé à plus de 35 000 créations nettes d'emploi, auxquelles il faut ajouter 4 000 postes en intérim. Ce chiffre impressionnant porte à plus de 150 000 le nombre de salariés embauchés en huit ans.

Pourtant, ces chiffres pourraient être encore plus élevés. Ainsi, le Ministère de l'Emploi estime que 140.000 offres d'emploi sont proposées chaque année dans ce secteur. "A la fin du mois de mars 2006, plus de 47 000 offres d'emploi non satisfaites pour un métier de la construction figuraient dans les registres de l'ANPE. 33% des entreprises du bâtiment et 42% des entreprises de travaux publics ne peuvent pas augmenter leur production faute de main d'oeuvre." Ce constat est toujours le même actuellement. Dans un contexte d'emploi morose, ce secteur porteur peine à attirer les nouvelles générations.

> Un déficit d'image injustifié

Pour pallier au déficit d'image dont il est victime, le secteur du BTP et plus globalement le gouvernement, ont lancé diverses opérations. Ainsi, depuis le 1er mai 2006, il est désormais possible aux ressortissants de certains pays de l'Est de venir travailler en France dans certains secteurs en pénurie de main-d'oeuvre, notamment dans le bâtiment. Quelques semaines plus tard, pendant l'été, une campagne de communication a été lancée. Les professionnels du secteur, en partenariat avec les pouvoirs publics, ont diffusé 50 000 affiches et 720 000 plaquettes dans des lieux adaptés au contexte de la recherche d'emploi : ANPE, missions locales, ... Cette campagne avait pour but d'informer le public sur les métiers du BTP.

Dans le même temps, des contrats ont été développés pour faciliter la formation des jeunes et des demandeurs d'emploi : contrat de professionnalisation, d'apprentissage, de qualification ou encore alternance. Des progrès ont déjà été remarqués. Cette dynamique va persister en 2007.

> Une année 2007 pleine de promesses

En 2007, le rythme de croissance devrait ralentir mais rester supérieur à la croissance générale française. Les chiffres avancés restent très élevés. Ainsi, il devrait y avoir près de 400 000 mises en chantier cette année. En février, les entrepreneurs du gros oeuvres annonçaient 7,9 mois de carnet de commandes d'avance, ceux du second oeuvre 5,6 mois. Le nombre d'embauches devrait donc rester à un niveau élevé. On parle d'ores et déjà de 15 à 20 000 créations de poste.

Pour attirer les jeunes vers ce secteur, les initiatives se multiplient encore cette année. Pour exemple, la troisième édition de "Un jeune, un jour, une entreprise" a eu lieu le 27 mars 2007. Le concept est pour le moins original et novateur. Afin de présenter les métiers du bâtiment, des chefs d'entreprise ont accueillis 5000 jeunes ou personnels d'encadrement de l'éducation nationale. Loin des clichés, les jeunes, mais aussi les personnes chargées de les conseiller sur leurs choix d'orientation, ont pu découvrir la réalité de ces métiers. Equipés d'une documentation complète et d'un appareil photo jetable, les participants ont rencontré les acteurs du BTP et se sont fait leur propre idée du secteur.

> Une quarantaine de métiers différents

A l'heure actuelle, le BTP emploie plus de 1,7 millions de personnes, soit 7% des actifs. Sur les 300 000 entreprises du secteur, 93% comptent moins de dix salariés. Un cadre de travail à taille humaine qui permet une formation efficace des jeunes. Plus de 40 métiers sont accessibles. Maçon, chef de chantier (voir nos offres d'emploi) et conducteur d'engins bien sûr, mais également géomètre, monteur en réseau électrique, ou encore tailleur de pierres. Autant de chances de trouver un métier qui correspond à ses attentes. Autre fait qui va à contre courant des idées reçues, c'est dans ce secteur que le salaire moyen a le plus augmenté depuis 1998, avec les services aux particuliers et l'industrie automobile. Une hausse de 32% contre 28% en moyenne dans le secteur marchand. Enfin, depuis quelques années, les métiers se sont considérablement féminisés. Car au-delà des postes manuels sur les chantiers le secteur du bâtiment et des bureaux d'études proposent de multiples missions ouvertes à toutes et à tous.

Entre déficit d'image et forte croissance, le BTP a un besoin de main d'oeuvre non comblé conséquent. L'expérience est bien sûr, comme dans toutes les branches, un critère de sélection important. Toutefois, cette forte demande offre aux jeunes diplômés, aux chercheurs d'emploi et aux jeunes en formation des débouchés importants. Bon nombre d'entrepreneurs sont prêts à former des candidats ou à les embaucher sans expérience préalable. Alors si vous cherchez à construire votre avenir, le BTP vous offre des fondations solides !

le 13/04/2007

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies