BTP : des formations du CAP au Bac+5

Les métiers du bâtiment recouvrent à la fois les postes de chantier, d'encadrement et de direction. De multiples formations existent pour accéder à ces différents niveaux de responsabilité.

Un très grand nombre de cursus et de formations sont offertes pour accéder aux métiers des entreprises de TP. Du CAP à l'école d'ingénieur, toutes les formations y ont leur place. Des passerelles existent pour évoluer vers plus de responsabilités. Et les métiers sont beaucoup plus variés qu'il n'y paraît. En effet, le secteur du bâtiment ne se limite pas aux chantiers. En amont et en aval de la construction, de multiples corps de métiers interviennent dans la conception (bureaux d'études, architecte, géomètre, ingénieur, urbaniste), la vérification du respect des normes de qualité, l'assistance à maîtrise d'ouvrage, maitrise d'oeuvr

> Diversification des activités

Par ailleurs, de grands groupes se constituent autour de l'immobilier, la construction et la promotion. Dans ces entreprises, il est possible d'évoluer et de changer de métier très facilement. Au-delà de l'aspect purement technique, les compétences s'élargissent avec la diversification des activités.

Certaines entreprises proposent ainsi à la fois la prise en charge de l'aspect foncier, la construction, la vente, la location immobilière, la promotion du patrimoine et intègrent même de nouveaux services liés aux logements ou aux bureaux : location de matériel informatique pour les entreprises, services aux particuliers, gardiennage, entretien.

Avec un diplôme en poche, les candidats qui font preuve d'un bon potentiel peuvent rapidement évoluer et changer de métier. Dans le secteur du bâtiment et des bureaux d'études, on peut très facilement capitaliser sur des compétences ou un diplôme techniques pour accéder à de nouvelles responsabilités. Pour les ingénieurs, les portes sont grandes ouvertes et le champ des possibles en terme d'évolution est souvent plus intéressant que dans les autres secteurs.

> Une formation près de chez soi

Pour les professionnels du secteur l'enjeu de la formation est capital. La Fédération nationale des travaux publics (FNTP) s'appuie donc sur ses différentes entités régionales pour développer l'offre de formation : apprentissage, CI-RMA, partenariats avec l'AFPA, les Conseils régionaux, les lycées professionnels, les comités locaux d'insertion... Toute la filière est mobilisée pour proposer aux jeunes des formations et faciliter l'insertion des demandeurs d'emplois près de chez eux.

Cet engagement a d'ailleurs pris la forme d'un Manifeste pour l'emploi et la formation dans les travaux publics qui vise à favoriser en priorité l'insertion des demandeurs d'emplois au niveau régional dans un secteur qui compte embaucher 150.000 nouveaux salariés dans les cinq prochaines années.


le 13/04/2007

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies