Classement PISA : le niveau scolaire français déçoit

Classement PISA : le niveau scolaire français déçoit

Seulement 25e, c'est la place de la France au classement PISA 2012 de l'OCDE qui mesure les performances scolaires des élèves de 15 ans. Elle perd deux places par rapport à l'édition précédente : les résultats des jeunes français sont très décevants en mathématiques, et les inégalités sociales persistent alors que beaucoup d'autres pays comme l'Allemagne ou l'Italie ont progressé dans ces domaines.

Tous les trois ans, le classement PISA (Programme for international student assessment) note le niveau scolaire des élèves de 15 ans dans 65 pays. Quelque 510.000 élèves dans 65 pays ont été évalués lors d'épreuves en mathématiques, de compréhension de l'écrit et de sciences. La France se retrouve à la 25e place sur les 65 participants et la 18e sur les 34 pays membres de l'OCDE. Un score médiocre qui met de nouveau en cause la performance du système éducatif français, souvent critiqué. 

Grosse déception en mathématiques
Une matière sur laquelle l'enquête 2012 a mis l'accent, et dont les résultats en France sont particulièrement décevants. Celle-ci a en effet perdu 16 points en la matière, passant de 511 à 495 points. Au total, 3% des élèves des pays de l'OCDE et 32% des élèves de l'ensemble des pays n'ont pas réussi à résoudre les problèmes de mathématiques les plus simples. Une "aptitude fondamentale" pour l'OCDE.
De nombreux pays ont pourtant progressé sur la même période :  "l'Allemagne, la Colombie, la Finlande, l'Irlande, le Mexique et la Pologne ont mis en place des dispositifs visant à repérer sans tarder les élèves et les écoles en difficulté et à leur apporter un soutien, si bien qu'ils ont vu croître les scores obtenus" précise l'OCDE. 
En lecture et en sciences, les deux autres champs d'investigation de l'enquête PISA, la France se situe au-dessus de la moyenne et dans la moyenne. Rien de fantastique donc, alors que certains de ses pays voisins n'ont cessé de progresser dans ces domaines.

L'Asie, exemple à suivre
En observant 65 pays, l'OCDE a ainsi mis en exergue les caractéristiques des meilleurs systèmes d'enseignement. Les plus performants se trouvent dans les pays d'Asie qui "mettent fortement l'accent sur la sélection et la formation des enseignants, encouragent ces derniers à travailler ensemble et investissent en priorité dans l'amélioration de leurs qualités, et non dans la taille des classes." 
En Asie, plus de la moitié des élèves issus de milieux défavorisés atteignent l'excellence scolaire contre seulement 26% dans l'OCDE et 22% en France. Certains pays souffrant de mauvais résultats en la matière comme l'Allemagne, l'Italie ou la Pologne, ont su oeuvrer pour gagner des points. Pire, dans l'Hexagone, les enfants issus de l'immigration, sont "au moins deux fois plus susceptibles de compter parmi les élèves en difficulté" explique l'enquête.

L'enjeu : anticiper les compétences de demain
"Compte tenu du niveau élevé du chômage des jeunes, de l'aggravation des inégalités et de la nécessité impérieuse de stimuler la croissance dans un grand nombre de pays, il est plus urgent que jamais de faire en sorte que les jeunes acquièrent les compétences dont ils ont besoin pour réussir" a déclaré Angel Gurría, Secrétaire général de l'OCDE, à Washington lors de la présentation du rapport. "Dans une économie mondialisée, la compétitivité et les possibilités d'emploi futures dépendront de ce que les individus sont capables de faire avec les connaissances qu'ils possèdent. Les jeunes sont l'avenir ; par conséquent, chaque pays doit faire tout ce qu'il peut pour améliorer son système d'enseignement et les perspectives qui s'offrent aux jeunes générations".
Le Ministre de l'Education nationale Vincent Peillon a qualifié les résultats du classement PISA pour la France d' "inacceptables" : "le drame de notre pays, c'est d'être un des plus inégalitaires", a-t-il déploré. Avant d'annoncer la refonte du métier d'enseignant quelques jours plus tard. 
 

En complément

Pour connaître tous les résultats du classement PISA, rendez-vous sur le site de l'OCDE.

le 06/12/2013 par Priscilla Gout

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies