Club Med célèbre ses 60 ans et reste mobilisé pour le handicap

Club Med célèbre ses 60 ans et reste mobilisé pour le handicap

Impliqué depuis 2007 pour l'emploi de personnes en situation de handicap, Club Med dresse, à la fin de ce premier accord collectif, un bilan positif de son engagement. Aujourd'hui, le groupe fête ses 60 ans et reste plus que jamais mobilisé pour l'intégration de collaborateurs handicapés. Annick Radovic, Responsable de la Mission Handicap du Club Med, revient sur les actions menées par le groupe et "les intégrations réussies".

Le Club Med est impliqué en faveur du handicap depuis plus de trois ans maintenant, quel bilan faites-vous de cet engagement ?
Notre bilan est encourageant : il montre l'implication de tous à tous les niveaux de l'entreprise. La déclaration DOETH fin 2006 début 2007 faisait apparaître un taux de 0.94% d'emploi de personnes en situation de handicap, pour une obligation à 6%. Aujourd'hui, nous pouvons mesurer le chemin parcouru avec la déclaration à fin 2009 qui est 3.22%. Il n'en resta pas moins que nous devons continuer et nos engagements sur le second accord vont dans ce sens.

Quelles sont les actions spécifiques que vous avez mis en place depuis fin 2009 et celles que vous allez mettre en place en 2010 ?
Les actions passent beaucoup par la sensibilisation, la présence sur le terrain, la conviction, mais nous avons également pris le temps de parler nos engagements, fédérer autour de la Mission Handicap... Peut-être ces actions sont-elles spécifiques, mais j'ai la faiblesse de croire que l'action majeure est d'être convaincue et de savoir convaincre, sans cela, vous pouvez mettre en place toutes les actions que vous voulez cela n'aura aucun effet. Je peux ainsi dire que les résultats ne sont pas seulement le fait de la Mission Handicap. Ils correspondent à un travail d'équipe en passant par le service recrutement pour nos villages et l'implication des recruteurs, la complicité avec la médecine du travail pour les améliorations de postes de travail amenant à des maintiens dans l'emploi ou dans tous les cas à de meilleurs conditions de travail pour nos salariés en situation de handicap... Notre objectif de 2010 est que tout cela continue.

Du côté des collaborateurs, avez-vous aujourd'hui beaucoup d'exemples d'intégrations réussies ?
Nos offres d'emploi concernent principalement nos villages de vacances. Les contrats qui y sont proposés sont des contrats saisonniers avec une contrainte majeure, la mobilité. Chaque personne qui reste toute la saison représente donc une intégration réussie. Quelques villages ont une amplitude d'ouverture plus grande comme par exemple Vittel ou La Palmyre et ont recruté des salariés en situation de handicap. Ces salariés étant de la région, leurs contrats sont renouvelé chaque année, bien entendu pas pour leur handicap, nous n'oublions pas que le facteur premier du recrutement est la compétence. Quant à la réussite d'une intégration, elle implique l'équipe et les managers mais aussi le futur salarié qui doit comprendre et adhérer aux valeurs de l'entreprise.

le 11/06/2010

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies