Comment faire face au chômage des jeunes dans le monde ?

Comment faire face au chômage des jeunes dans le monde ?

Pour faire face à l'explosion du chômage parmi les plus jeunes, l'Organisation internationale du travail suggère aux Etats de financer des emplois ou des formations aux plus vulnérables.

Le spectre du chômage des jeunes va encore hanter l'Europe quelques années, selon les prévisions de l'Organisation internationale du travail (OIT). Son taux devrait ainsi s'élever en 2017 à 12,9%, soit une hausse de 0,2 point par rapport aux prévisions de 2012 (12,7%), portant le nombre total de jeunes au chômage à 73,3 millions. En cause ? Les "retombées de la crise de l'euro (qui) se propagent des économies avancées vers les économies émergentes", explique l'institution.

L'Afrique et le Moyen-Orient en première ligne
Aujourd'hui, ce sont les jeunes d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient qui sont les plus touchés par le chômage, avec respectivement 27,5% et 26,7% de la population active concernées. Et ces chiffres devraient passer à 26,7% et 28,4% en 2017. Mais toutes les régions du monde sont aujourd'hui concernées. Y compris en Chine, où le chômage des jeunes augmente progressivement. L'Asie de l'Est et du Sud reste cependant la moins touchée : environ 10% des jeunes au chômage contre 14,4% en Amérique latine et 15,6% dans les économies développées. Quant à l'Europe, le chômage des 15-24 ans atteint 21,6% de la population et ce taux ne devrait pas diminuer avant 2016...

Une baisse en trompe-l'oeil
Les pays développés devraient toutefois connaître une amélioration avec une diminution du nombre de chômeurs à 17,5% cette année et à 15,6% en 2017. Pas de quoi crier victoire, note cependant l'OIT. Bien au contraire, ces chiffres occultent que de nombreux jeunes vont alors poursuivre leurs études ou se décourager face à l'accès au travail. A terme, cela "conduit au découragement et à l'augmentation du taux de ceux qui ne sont ni au travail, ni scolarisés ni en formation parmi les jeunes", a relevé Ekkehard Ernst, principal auteur du rapport. 

Comment faire face au chômage des jeunes ?
Pour lutter efficacement contre le chômage des jeunes, l'OIT préconise ainsi de recourir à des systèmes de garanties d'emploi et de favoriser l'accès à la formation. Ces politiques contribueraient alors "à sortir les chômeurs de la rue pour les intégrer à des activités utiles, leur offrant une protection contre de nouvelles tensions économiques", écrit Ekkehard Ernst. D'autant que le coût de telles mesures seraient faibles, à peine 0,5% du PIB des pays européens. "En période de restrictions budgétaires, cela peut sembler une lourde charge additionnelle, mais elle sera inférieure aux coûts supplémentaires qu'engendre l'éloignement durable des jeunes chômeurs ayant perdu contact avec le marché du travail", souligne l'étude de l'OIT. Voilà les hommes et les femmes politiques prévenus...

le 07/09/2012

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies