Comment rendre les salariés heureux ?

Comment rendre les salariés heureux ?

Plusieurs études permettent de faire le point sur l’entreprise et le management rêvés par les travailleurs. Utopique ?

Qu’est-ce qui fait courir les salariés ? Une question que tout chef d’entreprise devrait se poser afin de motiver ses troupes. Le salaire est une piste même s'il risque d'être toujours source d'insatisfaction. A la question "votre rémunération est-elle suffisante ?", vous nous avez répondu non à 90%... Pas vraiment surprenant. Et si pour booster les salariés, le secret, c'était le bien-être ? Une étude menée par trois chercheurs anglais semble le confirmer : les personnes enjouées sont en effet 10 à 12% plus productives. Comment parvenir à cet état de grâce ? En repensant l'organisation du travail répondent les employés.  Voici 3 pistes de réflexion pour aider les RH à penser l’entreprise de demain.

Il y a une vie en dehors du travail

Cela peut paraître hors-sujet et pourtant, pour être heureux au travail, les salariés ont besoin d’être bien dans la vie en dehors du travail. En tous cas, ils souhaitent pouvoir mieux gérer leur vie personnelle. Ainsi 7 salariés sur 10 voudraient que l’entreprise leur permette de quitter leur travail en cas d’impératif, et presque autant aimeraient voir leur travail aménagé en cas de souci et bénéficier d’horaires personnalisés, selon un sondage mené par l’Anact. Parmi les solutions préférées des salariés : le télétravail. Une organisation du travail que les salariés plébiscitent. La population cadre est particulièrement demandeuse : 71% d'entre eux souhaiteraient travailler au moins un jour par semaine en dehors de l'entreprise.

Chef, non chef !

La hiérarchie et son lot de N+1, +2, +3, +4… semble de plus en plus ringarde. En 2013, un article du New York Times expliquait déjà pourquoi les salariés devaient pouvoir choisir leurs collègues. Une logique que l’on peut pousser aux managers. Le Monde explique notamment que les salariés attendent que leur supérieur soit "un bon coach ! Or, la plupart des managers estiment qu'encourager les gens ne fait pas partie de leur boulot !" Pire, les managers promus le sont souvent pour leurs compétences, "ce qui ne crée pas des capacités à gérer les gens. Et la plupart des promotions consistent à proposer aux uns de gérer les autres..." Ainsi, selon un PDG américain cité par le journal du soir, "beaucoup de gens disent j'adore mon boulot, j'adore les gens avec qui je travaille. Mais je ne supporte pas mon manager." Le meilleur moyen de répondre à leurs attentes est de passer d'une organisation des tâches verticales à une organisation horizontale aplatissant les hiérarchies.

>Votre bonheur au travail dépend des compétences de votre boss

Après la pause déjeuner, la sieste !

L’entreprise semble enfin s’éveiller à l’art de la sieste. Du moins en théorie. Selon une étude menée par le cabinet Robert Half, 64% des DAF français se disent favorables à une sieste de moins de 20 minutes au travail. Dans le détail, 47% des directeurs administratifs et financiers "sont plutôt favorables à l'instauration d'une sieste de moins de 20 minutes sur le lieu de travail, 17% trouvent la proposition acceptable, contre 36% qui la considèrent encore farfelue". Pourtant les bienfaits de la sieste ne sont plus à prouver. En respectant ce besoin physiologique des salariés, les entreprises ont tout à y gagner : productivité, baisse de l’irritabilité et des congés maladie. Bien mieux que le combo café-cigarette ou tout autre drogue devant booster les employés !

Ces pistes de travail ne sont pas les seules pour améliorer le bien-être en entreprise. La multiplication des cas de burn-out en France prouvent malheureusement que l’entreprise est parfois un milieu hostile qu’il convient encore de mieux réguler. L'image même de l'entreprise est parfois à reconstruire, surtout si les employeurs souhaitent garder les "talents". Aujourd'hui, selon une étude, 75% des Français estime qu'il est plus facile d’être fidèle à son conjoint qu'à son entreprise...

le 22/04/2015 par Guirec Gombert

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies