Comptable, un métier au coeur de l'entreprise

Comptable, un métier au coeur de l'entreprise

Le métier de comptable évolue rapidement et offre des opportunités d'embauche intéressantes. Car selon les postes, le comptable participe de plus en plus à la stratégie de l'entreprise et à la prise de décisions financières. Etat des lieux du métier avec Emmanuel Beaudouin, branch manager chez Rober

(b)Le rôle du comptable a considérablement évolué quels sont les changements principaux du métier ?(/b)

Avant le comptable indiquait simplement une situation qui n'avait pas forcément un impact stratégique pour la société. Aujourd'hui, compte tenu de la course permanente aux résultats, on est obligé de mesurer la situation de l'entreprise à différentes périodes. Le comptable a vraiment un rôle majeur pour déterminer la situation de l'entreprise à un instant précis sur des aspects financiers, mais aussi au niveau de la production et sur la prise de décision ou il peut travailler en mode projet. De plus en plus, la fonctions de comptables nécessite d'autres connaissances, sur les systèmes d'informations par exemple ou l'utilisation de certains logiciels devient de plus en plus complexe mais permet une vue objective et globale de l'entreprise ou de la filiale.

(b)Dans les PME le comptable est beaucoup plus polyvalent ?(/b)

Effectivement, le comptable en petite structure est souvent unique, il est secondé par un cabinet d'expertise et il n'a pas forcément ce rôle de développement, c'est le PDG qui fait les choix stratégiques de sa société. En revanche, dans les PME moyennes nous sommes sollicités de plus en plus pour des postes en contrôle de gestion ayant pour objectif de mesurer les différents aspects de la production, développer ou accroître les ventes, se projeter à long terme.

(b)Est-ce qu'il y a une pénurie de candidats ?(/b)

Oui, sur certaines spécificités comptables, il y a pénurie. Par exemple sur tous les métiers de la paye, technicien paye ou gestionnaire paye. Mais cette pénurie va être moindre à l'avenir. Auparavant il n'y avait pas d'école spécifique sur ce métier, c'était un enseignement théorique. Aujourd'hui, des instituts ou des écoles ont développé un cursus de formation dans ce domaine. La maîtrise de l'anglais associé à une technicité comptable ou financière est aussi très prisée de même que la pratique de certains ERP.

(b)Le DECF est le diplôme le plus connu, les BTS sont aussi bien cotés ?(/b)

Effectivement, le BTS comptable est très prisé, surtout le BTS en alternance. Aujourd'hui, pour un candidat, à défaut d'un diplôme il est impératif d'avoir un stage en entreprise significatif ou, idéalement, une alternance. L'entreprise va privilégier le candidat qui a déjà mis un pied dans l'entreprise plutôt que celui qui a des connaissances théoriques et qui n'a jamais appliqué ce qu'il a pu apprendre.

(b)Au-delà des compétences professionnelles, le comptable doit aussi avoir des qualités "morales"...(/b)

Effectivement, il faut une certaine rigueur et une déontologie. Le comptable doit aussi être plutôt discret par rapport à certaines données sensibles. En particulier dans certaines fonctions. Un gestionnaire paye ou un directeur de ressources humaines qui contrôle les payes, a un devoir de discrétion vis-à-vis de l'ensemble des salariés. Le contrôleur de gestion peut avoir accès à certaines données stratégiques, par exemple s'il travaille sur un redéploiement de l'entreprise, sur la production... Lui aussi a un devoir de confidentialité pour que cette information ne transpire pas auprès de concurrents directs ou des services concernés, notre cabinet fait signer à ce titre une clause de confidentialité.

(b)Quels sont les niveaux de salaires ?(/b)

La rémunération varie selon le diplôme, l'expérience et les qualités supplémentaires comme la maîtrise d'un logiciel (SAP par exemple), la maîtrise d'une seconde langue, ou également la connaissance de normes IFRS ou Sarbanes-Oxley. La rémunération minimale démarre aux alentours de 1350 euros bruts mensuels et ça peut aller jusqu'à 165 000 euros annuels pour un directeur administratif et financier. En moyenne, sur un profil cadre, la rémunération s'établit entre 35 et 40 000 euros annuels.

(b)Quels conseils donner aux candidats qui cherchent un emploi dans la comptabilité ?(/b)

En terme de formation, je conseille aux candidats d'opter pour une filière où ils peuvent faire au minimum des stages et idéalement, une alternance. Toujours bien préparer l'entretien, montrer au recruteur qu'ils se sont intéressés à la société en allant voir le site de l'entreprise et se renseigner sur son domaine activité. Un autre point permet de faire la différence : en allant sur les sites dans la partie ressources humaines, le candidat peut s'approprier les valeurs de l'entreprise pour orienter son discours. Dans la préparation de l'entretien, il faut définir les attentes du recruteur, et ne pas hésiter à insister sur certains aspects techniques pratiqués lors d'une expérience professionnelle précédente. Le candidat comptable doit aussi se connaître lui-même et ne pas hésiter à demander à ses anciens employeurs ou à son entourage quelles sont ses qualités objectives.

le 14/04/2006

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Les dernières offres d'emploi

Contrôleur de Gestion Expérimenté H/F

Robert Half recrutement Robert Half

Robert Half

Lille - 59

CDI

15/03/2017

Découvrir la page Robert Half

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies