De plus en plus de Français partent en retraite anticipée

De plus en plus de Français partent en retraite anticipée

En 2017, 300.000 salariés devraient partir en retraite plus tôt que l'âge légal, bénéficiant du dispositif des carrières longues. Explications.

Alors que les retraités sont dans la rue pour réclamer une revalorisation de leurs pensions - gelées depuis 3 ans - la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS) publie les prévisions des comptes de la Sécurité sociale. En 2017, 300.000 Français pourraient ainsi partir en retraite anticipée, soit une hausse de 14% par rapport à 2016. Une progression qui s'explique par les assouplissements de ce dispositif mis en place en 2012 permettant aux salariés ayant commencé tôt de travailler de partir également plus tôt à la retraite. Selon la Commission des comptes de la Sécurité sociale, "le nombre de bénéficiaires d'une retraite anticipée atteindrait son pic en 2017", pour un surcoût évalué à 3,2 milliards d'euros.

La montée en charge du décret "carrières longues" de 2012 puis la loi sur les retraites de 2014 ont dynamisé les départs anticipés. Le premier en donnant la possibilité de partir à la retraite à 60 ans au lieu de 62 pour ceux ayant commencé à travailler à 20 ans. Le second en permettant de décompter dans les trimestres cotisés un congé maternité ou une phase de chômage, comme le service national ou les arrêts maladies.

Etes-vous éligible à la retraite anticipée ? 

Il ne suffit pas pour autant d'avoir commencé à travailler à 20 ans pour pouvoir prétendre au dispositif. Son calcul est malheureusement complexe mais vous pouvez trouver des informations sur le site lassuranceretraite.fr. Un simulateur aide à calculer vos droits selon votre année de naissance.

D'autres outils en ligne permettent de se faire une idée sur l'âge du départ à la retraite :

  • Dernier outil en ligne, le simulateur développé par l'Institut Montaigne, un think tank libéral. Particularité de celui-ci, il permet de "jouer" avec le système des retraites. Le but ? Essayer de limiter le déficit en faisant varier l'âge légal de départ à la retraite, la durée de cotisation requise, les taux de cotisation, etc. Aujourd'hui, le système repose sur 157 cotisants pour 100 retraités contre 414 cotisants pour 100 retraités en 1960. Sans modifier les paramètres actuels (pension moyenne versée de 44,70% aux salariés par exemple), en 2059, le déficit du système des retraites atteindrait 153,11 milliards d'euros.
  • Le site La retraite en clair permet de comprendre rapidement l'âge auquel vous pourrez partir à la retraite ainsi que le montant de vos cotisations. Par exemple, un homme célibataire né en 1981 avec un salaire mensuel de 2 000 euros percevra une retraite complète en 2048, à 67 ans, soit 1 391 euros versés par les régimes obligatoires.
  • Le plus complet est le simulateur M@rel. Il faudra renseigner vos périodes d'activité, celles au chômage, indemnisés ou non, des périodes de temps partiel, etc.

le 30/09/2016 par Rozenn Perrichot

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies