Décathlon s'engage pour l'emploi des personnes handicapées

Décathlon s'engage pour l'emploi des personnes handicapées

Depuis plus de 10 ans, la marque de sport a une politique ambitieuse en faveur de l'emploi des personnes handicapées. Aujourd'hui, Décathlon continue ses efforts. Claire Chotard, Chargée de Mission Handicap au sein du groupe, revient sur les embauches à venir et les nombreux engagements de Décathlon.

Quelle est la politique de recrutement de Décathlon vis-à-vis des personnes handicapées ?

Décathlon s'engage depuis plus de dix ans pour l'insertion des travailleurs handicapés. Aujourd'hui, nous avons un accord d'entreprise couvrant la période 2011-2013. Par cet accord, nous nous engageons à ce qu'en 2013, 3,5% de nos effectifs soient des travailleurs handicapés. A fin 2011, nous en étions à 3%. Actuellement, plus de 500 personnes handicapées travaillent chez Décathlon, avec une passion commune pour le sport. Concernant les recrutements, les personnes handicapées sont embauchées sur tous types de postes : vendeur ou responsable rayon, magasinier, responsable logistique, informaticien, gestionnaire paie, comptable, etc. Et dans tous les cas, notre politique de recrutement est homogène et vise des personnes passionnées de sport.

Comment se concrétise votre politique handicap sur le terrain ?

Afin de nous adapter aux besoins différents de chaque salarié handicapé, nous aménageons leur poste de travail en travaillant avec la médecine du travail et des ergonomes. Par exemple, un collaborateur en fauteuil roulant travaillera avec un fauteuil dont l'assise est réglable en hauteur. Des bacs mobiles ont également été mis en place pour les personnes souffrant de problèmes de dos. Ainsi quand ils font de la mise en rayon, le bac se surélève à mesure qu'il se vide. Des pinces attrape-tout évitent d'avoir à trop se baisser ou de lever les bras. Pour les personnes malvoyantes, nous avons des logiciels avec un système de loupe permettant de travailler en caisse ou derrière un ordinateur. Décathlon s'engage également à sensibiliser ses collaborateurs au handicap. Des événements sont ainsi organisés dans les magasins avec des clubs handisports. Les salariés découvrent ainsi la technicité que les personnes handicapées doivent développer pour la pratique de leur passion. Enfin, des référents présents dans les magasins font remonter les informations utiles à un meilleur aménagement des postes ou encore des recrutements. Ils sont le relais terrain de la mission.

Pour les formations des travailleurs handicapés, comment fonctionnez-vous ?

Nous les adaptons à leur besoin. En effet, nous souhaitons que tous les salariés du groupe bénéficient de nos dispositifs de formation, nous les aménageons donc selon le handicap de la personne. Pour une personne sourde ou malentendante, des interprètes en langue des signes viennent ainsi participer à la formation. On peut également proposer des formations individuelles pour que le formateur adapte le contenu et la durée de la formation aux besoins de la personne. La partie formation est un de nos grands axes pour 2012. Mais nous allons également continuer de développer notre réseau de référents dans les magasins ainsi que la sensibilisation de nos équipes.

le 13/04/2012

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies