Découvrez le métier de technicien d’intervention polyvalent chez Enedis

Découvrez le métier de technicien d’intervention polyvalent chez Enedis

Cyril Guyon et Sandrine Guigues, basés respectivement à Rennes et Marseille, nous présentent leur métier. Ils dévoilent leur parcours pour devenir technicien d’intervention polyvalent ainsi que les compétences et qualités pour exercer au sein d’Enedis.

Vous fuyez la routine ? Alors le métier de technicien d’intervention polyvalent est fait pour vous. Il demande de la polyvalence et regroupe différentes tâches : auprès de la clientèle (intervention sur le compteur par exemple) et sur le réseau (raccordement des branchements provisoires, protection de chantier, etc.). Un métier qui nécessite « beaucoup d’autonomie et un esprit d’équipe quand on est en intervention sur le réseau. Il faut du professionnalisme, être posé et réfléchi », souligne Cyril Guyon, technicien d’intervention polyvalent au pôle rennais de l’agence interventions Ille-et-Vilaine.

Le sens du relationnel et de l’écoute des clients sont également nécessaires pour exercer le métier de technicien d’intervention polyvalent. « Il faut être patient pour savoir gérer les clients dans les meilleures conditions, tenace pour s’adapter au contexte et trouver les solutions techniques », ajoute Sandrine Guigues, en poste à l’agence d’interventions de Marseille.

Quelles formations pour devenir technicien d’intervention polyvalent ?

Plusieurs formations existent pour exercer le métier de technicien d’intervention polyvalent. Le Bac pro EIE (Equipements et Installations Electriques) ou encore le CAP de monteur réseau permettent d’accéder à cet emploi.

Retrouvez les témoignages de Cyril et Sandrine :

Cyril, depuis combien de temps es-tu sur le poste et quel est ton projet professionnel à court, moyen et long terme ?

Je suis TIP depuis avril 2016 et avant j’étais technicien clientèle depuis octobre 2014. À moyen terme, dans les 5 à 10 ans, je souhaite prendre des responsabilités en animation par exemple. Pour le long terme, là sur le terrain je me fais mes armes et après je verrai, je suis quelqu’un qui fonctionne plutôt à l’opportunité.

Quel parcours as-tu suivi avant d’intégrer Enedis ?

Je suis rentré dans l’entreprise en 2011, à l’Accueil Raccordement Electricité d’Auray, en tant que conseiller clientèle distributeur. Je traitais les dossiers de raccordement, avec une partie théorique sur les réseaux et les branchements, ça m’a mis un pied sur le terrain.

Quelle est ta formation initiale ?

J’ai un Bac pro EIE (Equipements et Installations Electriques).

Selon toi, quels sont les points positifs ou les difficultés de ce métier ?

La polyvalence du métier, le fait de ne pas avoir de routine, de lassitude au quotidien et une expérience qui fait grandir grâce à de nouvelles compétences et de nouveaux métiers sont des points positifs pour moi. Je n’ai pas de difficultés majeures, tout se passe bien : l’intégration avec les équipes exploitation fonctionne, il y a un vrai travail d’équipe et les collègues m’ont bien conseillé lors des premières interventions en équipe sur le terrain.

Quels seraient tes conseils pour une personne qui souhaiterait exercer ce métier ?

Ne pas hésiter à y aller ! Et puis il faut demander des immersions pour voir comment ça se passe, c’est important.

Sandrine présente nous ton parcours ?

Je suis diplômée d’un BEP Sanitaire et Social et d’un certificat d’auxiliaire en puériculture. J’ai exercé pendant 20 ans le métier d’auxiliaire puériculture puis j'avais envie de découvrir autre chose et j’ai répondu à une offre de Pôle Emploi pour un contrat de professionnalisation à ERDF.

Qu’est-ce qui t’attirait dans le métier de TIP ?

J’ai été attirée par le métier de technicien(ne) Intervention Polyvalent, pour le travail en équipe, manuel, en extérieur et la variété des activités. Je ne voulais pas d’un métier routinier et c’est bien le cas.

Quelle formation as-tu suivi pour devenir TIP ?

J’ai préparé un Titre V, un CAP de monteur réseau.

Comment tu perçois ton métier ?

C’est un métier ouvert à tous et notamment aux femmes. Certes, il faut avoir un peu de force physique mais je ne suis pas une grande sportive et je me débrouille bien. C’est sûr qu’il ne faut pas souffrir de vertige. C’est un métier manuel, il ne faut pas craindre de se salir. Mais avec de la motivation et certaines qualités, chacun et chacune peut réussir.

Il faut être patient pour savoir gérer les clients dans les meilleures conditions, tenace pour s’adapter au contexte et trouver les solutions techniques et avoir un esprit d’équipe. Mais le fait d’être une femme est aussi un atout : le contact est en général plus agréable avec les femmes…

Retrouvez Brice, technicien d’intervention polyvalent : 

En complément

Cet article a été rédigé dans le cadre d'un partenariat avec Enedis.

le 16/09/2016

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Les dernières offres d'emploi

Assistant Appui Administratif H/F

Enedis  recrutement Enedis

Enedis

Rouen - 76

CDD

21/04/2017

Technicien Intervention Poste Source H/F

Enedis  recrutement Enedis

Enedis

Boulogne-sur-Mer - 62

CDI

21/04/2017

Techniciens Interventions Polyvalents Réseaux Electriques H/F

Enedis  recrutement Enedis

Enedis

Marly - 59

CDI

21/04/2017

Conseiller Client Distributeur H/F

Enedis  recrutement Enedis

Enedis

Valenciennes - 59

CDD

14/04/2017

Technicien Appui Technico-Administratif en Électricité H/F

Enedis  recrutement Enedis

Enedis

Amiens - 80

CDD

14/04/2017

Découvrir la page Enedis

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies