Des perspectives d'embauche faibles fin 2012

Des perspectives d'embauche faibles fin 2012

Près de 90% des employeurs ne recruteront pas d'ici la fin de l'année, selon la dernière édition du baromètre Manpower des perspectives d'emploi. Seule la région Ouest ne semble pas concernée par cet "attentisme ambiant".

Pas de licenciement mais pas d'embauche non plus. Selon le baromètre Manpower des perspectives d'emploi, 89% des employeurs interrogés "n'envisagent ni d'étoffer ni de restreindre leurs effectifs au dernier trimestre 2012". Plus positif, parmi les 10%, 6% prévoient des recrutements contre 4% qui envisagent des licencier ou de ne pas renouveler les contrats temporaires. Ainsi, la "situation de l'emploi devrait rester exactement la même qu'aux 2ème et 3ème trimestres", poursuit l'étude Manpower.

L'Ouest reste dynamique
Certaines régions contrastent néanmoins avec cet "attentisme ambiant", selon le baromètre. Le Sud se montre ainsi légèrement optimiste avec un solde net (différence entre les employeurs qui comptent recruter et ceux qui prévoient de réduire leurs effectifs) de 1%. Mais c'est surtout la région Ouest qui est la plus dynamique. Les entreprises qui ont répondu au questionnaire de Manpower annoncent ainsi un solde net d'embauches de +11% d'ici à la fin de l'année. Dans les autres régions, "le solde net d'emploi est négatif", selon les données du baromètre.

L'industrie manufacturière la plus optimiste
Assiste-t-on à la fin de la désindustrialisation, s'interroge Manpower ? En tout cas, c'est là que se trouvent les employeurs les plus optimistes, avec une prévision nette d'emploi de +5%. Autres secteurs qui prévoient également d'embaucher : la production et distribution d'électricité, de gaz et d'eau (+3%) et les activités financières, de l'immobilier et des services aux entreprises (+3% également). A l'inverse, le transport et la logistique est un secteur particulièrement sinistré (-13%).

Ailleurs en Europe, la tendance n'est pas plus réjouissante. Seules "quelques poches de résistance échappent au pessimisme généralisé", perçoit le baromètre Manpower. Plus encourageant, les Etats-Unis font part de perspectives plus favorables et ce "dans l'ensemble des secteurs et des régions". Gageons que ce rebond gagne sous peu l'Europe.

le 13/09/2012

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies