Des propositions pour améliorer l'insertion des jeunes

Suite au rapport de la commission Université-emploi, le ministère de l'Education nationale a proposé différentes mesures pour améliorer l'orientation et l'insertion des étudiants.

Partant du constat que 20% des étudiants quittent l'université sans diplôme, le ministère de l'Education nationale souhaite aider ces 80000 bacheliers qui peinent à trouver un emploi. Pour améliorer l'insertion de ces jeunes, la professionnalisation des études devrait donc être accentuée : 225 nouvelles licences professionnelles vont être habilitées à la rentrée 2007.

Concernant l'orientation, des efforts doivent être faits dès le collège avec la mise en place d'un entretien d'orientation pour tous les élèves de troisième associant les parents et les professeurs. L'articulation entre le secondaire et le supérieur sera également améliorée avec un dossier unique d'orientation qui rassemblera les voeux des élèves et émettra un avis sur leur pertinence. Enfin, l'université donnera aussi un avis sur les choix d'inscription du futur étudiant en fonction des débouchés et de l'engorgement des filières. Mais l'élève décidera au final, il n'y aura pas de sélection, un mot qui fâche à l'Université. Depuis le mois de janvier 2007 cette procédure est déjà mise en place dans 59 universités sur 85. Sur les débouchés des différentes disciplines, les taux de réussite aux diplômes, l'information sera aussi améliorée sur les portails institutionnels.

le 16/01/2007

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies