Distribution et commerce : des métiers de plus en plus variés

Avec la diversification et la spécialisation des enseignes, les métiers de la distribution sont de plus en plus variés.

Le secteur du commerce/distribution est marqué par une forte prédominance du commerce à prédominance alimentaire. Selon l'Observatoire Prospectif du Commerce, la branche alimentaire a ainsi employé l'an dernier 650.000 salariés. Soit une légère hausse par rapport à l'année précédente. Les effectifs des hypermarchés sont plutôt stables (+1,25%) alors que ceux des maxi-discompteurs augmentent plus rapidement : +5,70%. Ces derniers ne représentent que 5% des effectifs totaux du secteur mais en terme de parts de marchés progressent très rapidement. Pour 2008, les embauches devraient donc encore augmenter dans les réseaux de maxi-discompteurs qui correspondent à une demande croissante des clients.

> De plus en plus d'enseignes spécialisées

Les enseignes spécialisées se développent également : les magasins de bricolage, de jardinage, de location de matériels et de vêtements poursuivent leur maillage régional et ouvrent régulièrement de nouvelles enseignes. Dans le cadre de ces ouvertures de nombreux postes sont à pourvoir (du directeur de magasin au vendeur). Et plus globalement, ces magasins recrutent régulièrement notamment dans le domaine de la force de vente. Pour les technico-commerciaux cette filière offre de nombreux débouchés où le conseil de la clientèle est capital.

D'une manière générale on retrouve dans tout le secteur les métiers liés à la logistique, aux achats, la mise en rayon, les fonctions support... Ensuite, selon le type d'enseignes, les besoins en termes de personnel sont très variés. Dans les magasins de bricolage, de jardinage, d'électroménager ou de prêt-à-porter, le conseil clientèle est primordial. Les vendeurs doivent être formés aux techniques de vente et aux produits. Dans les enseignes de grande distribution, on mise plutôt sur la fidélisation des clients à travers des promotions, des événements et une connaissance accrue des habitudes de consommation. Le placement des marques de distributeur (MDD) est également devenu un marché stratégique dans un contexte de guerre des prix. Tous les métiers sont concernés pour amortir les coûts. Du côté des discompteurs aussi, le marché évolue. Les gammes de produits s'élargissent et même les produits high-tech devraient faire prochainement leur apparition dans les rayons.

> Efforts de formation

Les besoins des entreprises de commerce et de distribution évoluent donc en permanence et le secteur doit investir énormément au niveau du développement des compétences. Avec 202 millions d'euros de budget consacré au plan de formation, les entreprises du commerce et de la distribution investissent deux fois plus que le minimum légal. Résultat, les dispositifs de formation continue se multiplient : 8788 contrats de professionnalisation en 2006 (contre 5964 en 2005) et des périodes de professionnalisation multipliées par quatre en un an. Le Droit individuel à la formation est aussi de plus en plus utilisé, 8,7% des salariés en ont bénéficié, soit 55.800 personnes.

Cet effort considérable en faveur de la formation, traduit la volonté du secteur de développer les compétences des salariés et de faciliter l'insertion des jeunes à la recherche d'un premier emploi par le biais de l'apprentissage. Miser sur la formation permet également aux enseignes de pallier le manque de candidats sur les postes d'encadrement en faisant progresser les collaborateurs. Une question d'image aussi pour ce secteur réputé difficile. La distribution reste un domaine porteur. A condition d'avoir le potentiel pour évoluer et gravir les échelons hiérarchiques patiemment, il est possible d'y faire carrière.

le 12/09/2008

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies