DRH Partner forme de futurs gestionnaires de paie

DRH Partner forme de futurs gestionnaires de paie

Créé en 2000, le cabinet DRH Partner basé à Lille est spécialisé dans la formation au métier de gestionnaire de paie. Une profession qui connait des difficultés de recrutement, et pour laquelle il existe encore très peu de formations spécialisées. Une erreur que souhaite réparer Franck Danneels, fondateur de DRH Partner, en proposant depuis dix ans des formations accessibles aux jeunes diplômés et aux entreprises.

En quoi consiste l'activité de DRH Partner ?

Nous sommes des professionnels de la paie mais nous avons en fait deux métiers. Au démarrage en l'an 2000, j'ai "misé" sur la formation mais j'ai également lancé une prestation de service en paie en parallèle. J'ai sous-traité la paie de petits cabinets comptables qui n'avaient pas de structure dédiée. Depuis notre activité de paie s'est développée puisque nous sommes passés de 80 bulletins traités en 2000 à environ 900 par mois aujourd'hui, et ce pour 160 sociétés.

Pourquoi avoir créé une formation spécifique à la paie ?

Juriste de formation, j'ai également étudié la fiscalité. Lorsque j'ai créé DRH Partner, je me suis rapidement confronté à des difficultés de recrutement alors que je cherchais un collaborateur paie. La paie ne s'apprend pas à l'école. Le meilleur profil pour ce poste est sans doute celui de comptable, de Bac +2 à Bac+5. Mais quel que soit le cursus, le domaine est toujours abordé de manière très basique et indirecte. C'est finalement la pratique qui amène au métier de gestionnaire de paie. Avant, celle-ci était faite par les comptables. Mais aujourd'hui, la paie est devenue un véritable métier à part entière, avec des règles de droit à respecter et des risques très importants comme les contrôles de l'URSSAF ou la possibilité pour un salarié d'emmener son employeur aux Prud'hommes... Depuis des dix dernières années, la tendance est donc d'avoir "un service social" dans les cabinets comptables d'une certaine taille, avec des collaborateurs qui font exclusivement de la paie.

Quels types de publics suivent la formation de gestionnaire de paie ?

Nos clients sont des professionnels, des entreprises d'une certaine taille qui disposent d'un service paie, et des cabinets comptables. Notre troisième public est constitué des jeunes qui sortent de l'école et qui, Bac+2 en poche en comptabilité ou gestion, souhaitent travailler dans la paie et/ou dans un secteur qui recrute. Je leur propose une formation sur six jours, en alternant pratique et théorie, afin qu'ils soient suffisamment formés pour avoir confiance en eux et mettre le pied à l'étrier. Ensemble, nous abordons les bases juridiques, et tout cela est complété d'une pratique de deux jours et demie pendant laquelle ils peuvent s'exercer à établir des bulletins de paie.

Même en période de crise, il y a donc toujours une forte demande sur ce métier...

Il y a aujourd'hui un vrai besoin ! C'est un métier qui peut être "ingrat" : il faut être présent en milieu de mois pour les charges sociales, en fin de mois pour établir les paies, il est difficile de prendre ses congés quand on le souhaite, et les salaires au démarrage sont assez modestes. Mais les cabinets et services comptables sont toujours en recherche de personnel car il y a justement un très fort taux de rotation, notamment sur l'agglomération parisienne. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'un débutant qui s'investit pleinement dans sa fonction de gestionnaire peut devenir responsable d'un service paie dans un délai allant de trois à cinq ans et doubler son salaire.

le 10/02/2010

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies