Emploi dans le BTP : 2017 s’annonce encore meilleure que 2016 !

Emploi dans le BTP : 2017 s’annonce encore meilleure que 2016 !

2016 s’achève sur une note positive pour le secteur du bâtiment qui a augmenté son activité de 1,9%. Un bilan qui dépasse les prévisions, et qui devrait poursuivre en hausse en 2017 avec la création de 10.000 emplois.

2016 se confirme comme l'année du « retournement » pour le secteur du bâtiment, a annoncé ce mercredi la Fédération française du bâtiment (FFB) qui prévoit une accélération de l'activité pour 2017, devant permettre la création de 10.000 emplois. « Le secteur du bâtiment a bien connu une reprise en 2016, avec une activité en hausse de 1,9% en volume », explique la FFB. Un bilan qui dépasse ses prévisions puisqu'elle avait misé en septembre sur une progression de seulement 1,2%.

> Retrouvez toutes les offres d'emplois du secteur du bâtiment, dans votre région

Recrutements de 6.000 salariés et 4.000 intérimaires

Pour 2017, la FFB mise sur la poursuite de cette dynamique et prévoit une croissance de 3,4% en volume grâce à l'accélération de la reprise des constructions neuves (+7,0%), à même de compenser le faible dynamisme du secteur de l'entretien-amélioration (+0,9%). Face à tant de bons résultats, la fédération apporte tout de même une nuance en rappelant que « Ce bon chiffre doit cependant être remis en perspective, notamment au regard de la chute de -21% de l'activité entre 2007 et 2015 ».

L'accélération de la reprise en 2017 devrait en tout cas se traduire « par la création nette d'environ 10.000 postes, dont 6.000 salariés et 4.000 intérimaires ». Une hausse qui peut parâtre « modeste au regard de l'évolution de l'activité » selon les propos de la FFB, mais qui intervient après 8 ans d’un recul de l'emploi deux fois moins rapide que celui de l'activité et alors que « le phénomène de la concurrence déloyale reste d'actualité ».

Logements neufs et taux d’intérêts bas boostent le marché

Pour 2016, la relance qu’a connu le secteur du bâtiment a permis de stabiliser les effectifs salariés. Sur l'année, près de 380.000 logements ont été mis en chantier, conduisant à une hausse d'activité de 7,4% pour ce sous-secteur. Cette bonne forme repose principalement sur « le dynamisme des ventes de logements neufs amorcé dès la fin 2014 », « le niveau historiquement bas des taux d'intérêt » et « l'environnement institutionnel propice » avec des dispositifs comme le prêt à taux zéro et la loi Pinel, qui ont retrouvé « toute leur puissance ».

S'agissant de la construction de bâtiments autres que des logements, « tous les segments de marché se sont redressés progressivement, hormis les bâtiments administratifs ». Le segment de l'amélioration-entretien connaît pour sa part « une nouvelle année atone » avec une progression limitée à 0,5%.

le 15/12/2016 par Rozenn Perrichot

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies