Emploi dans les transports et la logistique : une situation contrastée

Emploi dans les transports et la logistique : une situation contrastée

Le Rapport annuel 2013 de l'Observatoire Prospectif des métiers et qualifications dans les Transports et la Logistique (OPTL) montre que l'emploi continue de progresser dans le transport routier de personnes, mais se contracte dans le transport routier de marchandises.

Conséquences de la dégradation économique du secteur, le nombre d'établissements de la branche employant des salariés s'est contracté de 0,9% en 2012 (et jusqu'à 3,3% dans le secteur du déménagement), sous l'effet conjugué d'une diminution des créations d'établissements (-2%) et d'une montée des défaillances (+12%).

En 2012, la branche des transports routiers et activités auxiliaires du transport compte 646 384 salariés, soit une baisse de 0,4%, après une croissance de 1,4% en 2011 et 1,2% en 2010. C'est la deuxième fois en dix ans que la croissance de l'emploi marque un coup d'arrêt.

Certains secteurs continuent de créer des emplois

Alors qu'en 2011 seul le secteur des auxiliaires de transport avait détruit des emplois (-3,7%), en 2012 il est rejoint par le déménagement (-7,2%), la location (-1,3%) et le transport routier de marchandises (-0,9%). Cependant, trois secteurs continuent de créer des emplois : le transport routier de voyageurs (+2,8%), les prestataires logistiques (+0,8%) et le transport sanitaire (+0,5%), bien que pour ces deux dernières activités la dynamique se soit ralentie par rapport à 2011.

Au global, les recrutements ont reculé de 5% en 2012. Le transport routier de voyageurs et les prestataires logistiques sont les seules activités qui ont vu leurs embauches continuer de progresser en 2012, tandis que le repli est plus marqué dans le déménagement (-19%).

Les seniors moins affectés par la baisse des recrutements 

Les embauches des 50 ans et plus se replient de moins de 1% seulement, contre -7% pour les embauches des moins de 40 ans. Dans les familles professionnelles " maintenance ", " manutention/magasinage " et " exploitation ", plus de la moitié des recrutements ont bénéficié à des jeunes de moins de 30 ans, tandis que dans les familles " conduite " et " direction ", plus d'un recrutement sur cinq s'est porté sur des personnes d'au moins 50 ans.

Dans un contexte où le marché de travail apparaissait comme peu favorable à la mobilité des salariés, les démissions ont fléchi de 10%. Elles restent cependant encore le premier motif de départ (28%). Sur la même période, les licenciements économiques ont été multipliés par 3,5 et représentent désormais 9% des flux de départs de salariés enregistrés dans les établissements de la branche.

Le nombre d'intérimaires en équivalents temps plein dans les établissements de la branche se rétracte lui aussi de 8% en 2012, après deux années de progression. La consommation d'intérim diminue dans tous les secteurs d'activité de la branche.

Les recrutements féminins sont restés dynamiques

Les effectifs féminins ont augmenté de 1,1% en 2012, ce qui représente 1 300 femmes supplémentaires. Les femmes sont désormais 121 680 à exercer un emploi dans les entreprises de la branche, dont 24 370 dans le transport routier de voyageurs et 21 430 dans le transport sanitaire, où elles occupent respectivement 26% et 40% des emplois.

Mais seulement un dixième des emplois de la conduite sont exercés par des femmes et cette proportion tombe à moins de 3% pour la conduite de véhicules de transport routier de marchandises (8 300 femmes à ce poste).

La parité est tout de même respectée dans les métiers de l'exploitation qui emploient 42% de femmes (24 930). Ainsi, une femme sur cinq occupe dans la branche un poste de cadre ou technicien/agent de maîtrise, contre un homme sur dix.

le 21/01/2014

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies