Emploi et handicap : le Club Med s'engage

Emploi et handicap : le Club Med s'engage

Au Club Med tous les métiers sont ouverts aux candidats en situation de handicap. Et depuis 2007, la mission handicap réalise un "travail de fond" pour sensibiliser les collaborateurs et mettre en place des actions concrètes. Explications avec Annick Radovic, responsable de la mission Handicap au Club Med.

Comment la question du handicap est-elle prise en compte au Club Med ?
Le Club Med s'est toujours mobilisé pour lutter contre toutes les formes de discrimination en matière d'emploi. C'est donc en toute logique qu'à l'initiative de la Direction et des partenaires sociaux, a été signé en 2007 avec la Direction départementale du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle (DDTEFP) un accord d'entreprise pour favoriser l'emploi et le maintien dans l'emploi de personnes en situation de handicap. Pour mener à bien cet accord, une Mission Handicap a été créée au sein de la Direction des Affaires Sociales. Celle-ci mène entre autres des actions de sensibilisation auprès des salariés en France, notamment via une newsletter. Cette année, nous avons également édité un livret "Agissons ensemble", qui rappelle le cadre légal et les engagements de la société en termes d'employabilité des personnes en situation de handicap, quel qu'il soit. Car si les handicaps moteur et sensoriel sont ceux dont on parle le plus, il ne faut pas négliger les handicaps psychiques et toutes les maladies invalidantes, ces handicaps "invisibles" qui sont tout aussi handicapants au quotidien pour ceux qui en souffrent.

Quelles sont les opportunités offertes par le Club aux personnes handicapées ?
Les opportunités d'emploi se situent essentiellement vers nos villages de vacances en France, qui sont notre coeur de métier. Près de 900 recrutements saisonniers y sont réalisés chaque année. Tous les métiers sont ouverts aux candidats en situation de handicap, en tenant compte naturellement de la compétence nécessaire et, en fonction des postes, des diplômes requis. L'impératif, c'est d'être mobile géographiquement, car il faut vivre dans les villages du club pendant quatre à six mois consécutifs. Il est aussi indispensable, si l'on veut travailler au Club, d'être en phase avec les nos cinq valeurs, moteurs de notre savoir être : l'esprit multiculturel, pionnier, la responsabilité, la gentillesse et la liberté.

Concrètement, comment postuler ?
Le site web dédié au recrutement www.clubmedjobs.com est l'une des portes d'entrée. Mais pour communiquer au plus près des personnes handicapées, la mission Handicap multiplie sa présence sur les forums, les salons de recrutement spécialisés et les rendez-vous avec Pôle Emploi ou les Cap Emploi. La procédure passe par des entretiens collectifs, puis individuels. Chaque profil est étudié selon le métier sur lequel la personne se positionne. Le Club Med est une structure très ouverte qui offre souvent un premier emploi. Il donne sa chance à chacun, avec des possibilités d'évolution.

Hormis le recrutement, l'une de vos missions consiste à favoriser le maintien dans l'emploi des salariés en situation de handicap. Comment ?
Ce sont des actions initiées suite aux recommandations faites par le médecin du travail. Pour cela, il est nécessaire de sensibiliser les salariés sur l'importance de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) qui, remise à la Mission Handicap, peut aider concrètement à la mise en place rapide d'aides ou de dispositifs adaptés - comme récemment une aide technique pour une personne malvoyante ou un reclassement à un poste différent dans l'entreprise. La Mission Handicap peut accompagner le salarié dans sa démarche de demande de RQTH, en toute confidentialité. Il faut savoir que cette démarche prend du temps et qu'il est préférable de s'en préoccuper rapidement pour l'avoir à disposition le moment venu.

Malgré votre engagement, vous n'atteignez pas le quota de 6% de travailleurs handicapés fixé par la loi. Pourquoi ?
Pour ce qui concerne le recrutement, comme je l'ai dit précédemment, nos offres de postes sont principalement pour nos villages de vacances en France et la contrainte de la mobilité est un facteur non négligeable qu'il faut aussi savoir évaluer avant de s'engager. Un travail est aussi mené en interne afin que les personnes en situation de handicap se signalent sans craintes. Mais changer le regard est un travail de longue haleine et nous sommes dans un travail de fond. Les Missions Handicap touchent au plus profond du personnel des salariés. Il ne suffit pas de décréter, il faut convaincre et rassurer.

le 26/06/2009

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies