En deux ans, les placements en CDI ont nettement augmenté

Il y a un peu plus de deux ans, le 19 janvier 2005, la loi de cohésion sociale ouvrait la voie au recrutement en CDI et CDD par les entreprises de travail temporaire. Depuis, cette nouvelle activité s'est nettement développée et a confirmé la légitimité de ces acteurs centraux du marché de l'emploi.

Avec la loi Borloo de cohésion sociale, les entreprises de travail temporaire ont la possibilité de proposer des CDD et CDI en plus des missions d'intérim. C'est ce qu'on appelle le "placement". En 2005, le nombre de placement effectués a représenté 8500 emplois dont une grande majorité (78%) en CDI. Cette semaine, le Prisme (le syndicat des entreprises de travail temporaire) doit communiquer les chiffres de 2006. En attendant le bilan définitif, l'activité de placement semble avoir considérablement explosé. En effet, selon Gilles Lafon, président du Prisme, le nombre de placements aurait "presque triplé" l'an dernier.

Beaucoup d'entreprises qui jusque-là n'externalisaient pas leur recrutement ont trouvé dans les entreprises de travail temporaire un nouvel interlocuteur pour embaucher leur personnel permanent. En particulier les PME de moins de 50 salariés qui représentent plus de 40% des placements.

> Connaissance des bassins d'emplois

Les missions des entreprises de travail temporaire se sont donc considérablement élargies. La possibilité de proposer des placements en CDI/CDD leur a permis d'asseoir encore plus leur légitimité sur le marché du travail. En partenariat avec le service public de l'emploi, les ETT ont mis à profit leur connaissance des bassins d'emplois pour faciliter les recrutements des entreprises. Chaque réseau a d'ailleurs recruté en externe ou en interne pour dépêcher des consultants sur cette nouvelle activité. Certaines entreprises de travail temporaire ont décidé de créer des structures spécialisées dans le placement, d'autres ont préféré confier à un seul interlocuteur les différents types de contrats (intérim compris). Dans les deux cas, la complémentarité avec le réseau d'agences de travail temporaire a permis aux activités de placement de se développer rapidement.

> Des emplois plus qualifiés

Les candidats l'ont bien compris, ils sont plus nombreux à pousser les portes des agences de travail temporaire. Le profil des candidats et les offres proposées sont également différents. Souvent plus qualifiés (employés, techniciens, agents de maîtrise et cadres) les candidats ont désormais recours aux ETT pour un changement d'activité ou une réorientation de carrière. Au niveau des secteurs, les opportunités sont variées mais on note tout de même une prédominance des services (environ la moitié des postes) dans les emplois en CDD/CDI proposés par les ETT.

Avec l'activité de placement, les réseaux de travail temporaire ont trouvé une nouvelle dimension à leur expertise. 2007 devrait confirmer le développement des activités de placement et permettre aux candidats d'avoir plus de choix dans leur recherche d'emploi.

le 16/03/2007

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies