En reprise, l'agroalimentaire manque toujours de candidats qualifiés

En reprise, l'agroalimentaire manque toujours de candidats qualifiés

La filière agroalimentaire prévoit de recruter 30.000 personnes par an d’ici à 2017. Mais elle manque cruellement de main d’œuvre. Les salles des écoles d’apprentissage sont loin d’être remplies malgré la demande croissante des entreprises en profils qualifiés.

L’agroalimentaire en 3 chiffres

Comme le rappelle l’Ania (l’Association Nationale des Industries Alimentaires) dans sa campagne « Ils font l’alimentation », le secteur est représenté par 15 789 entreprises en France, 493 272 personnes réparties sur tout le territoire national et composé de 98% de TPE-PME.

Une mauvaise image pesante

Dans le cadre de la campagne, une plate-forme collaborative donne à chacun la possibilité de créer et de publier son affiche composée de sa photo et d’un message de 140 caractères comme sur Twitter. L’objectif : exprimer sa fierté d’être "au service de l’alimentation".

Car la France a beau être le deuxième pays pour la qualité et la sécurité alimentaire, son industrie souffre d’une mauvaise image sur le marché du travail. Résultat : peu de jeunes choisissent de s’y orienter et les entreprises manquent de main d’œuvre qualifiée.

Un secteur en reprise

Au global, en 2015, les industries agroalimentaires sont en reprise d’activité (+ 0,5% dont + 0,9 % pour les producteurs de boissons) dans un contexte de déflation des prix à la production et à la vente selon l’enquête France Secteurs 2015 de LCL. Les derniers chiffres de l’Insee le confirment également avec une hausse de plus de 0,6% au deuxième trimestre et de 0,4 % sur un an.

> Découvrez les offres d’emploi du secteur alimentaire

le 01/10/2015 par Priscilla Gout

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies