Recrutement des cadres en 2015 : entre prudence et optimisme

Recrutement des cadres en 2015 : entre prudence et optimisme

Le nombre d’embauches de cadres devrait s’élever à 174.000 en 2015 selon l’Apec, soit une hausse de 3% par rapport à 2014. Des recrutements concentrés dans le secteur des services (télécoms, juridiques, banque-assurance) et qui profiteront aux profils de 1 à 10 ans d’expérience.

174.000 embauches de cadres sont attendues en 2015 selon le dernier Baromètre de l’Association pour l’Emploi des Cadres (Apec), soit une hausse de 3% par rapport à 2014. La fourchette d’embauches prévues est comprise entre 162.000 et 186.000, soit une variation comprise entre -4% et +10%. Les entreprises semblent donc encore quelque peu sur la réserve quant à leurs projets de recrutement pour 2015.

Les services, premier recruteur

Cette large fourchette traduit « l’incertitude dans laquelle se trouvent les entreprises » selon Jean-Marie Marx, Directeur Général de l’Apec. « Au niveau sectoriel » ajoute-t-il, « le marché de l’emploi cadre hexagonal devrait être un marché à plusieurs vitesses, avec des secteurs bien orientés profitant d’une certaine dynamique et prévoyant des recrutements en progression sous l’effet d’un rattrapage. A l’opposé, d’autres secteurs verraient les recrutements se stabiliser voire diminuer ».

Les services, en particulier les activités de télécommunications, d’équipements électriques-électroniques, aéronautiques, juridiques et comptables, de conseil et la banque-assurance, concentrent 70% des embauches de cadres. Les recrutements de cadres poursuivent leur baisse dans les secteurs de la construction, de la distribution généraliste, du bois-papier-imprimerie ou du transport-logistique.

Les cadres d’1 à 10 ans d'expérience recherchés

L’année 2015 ne sera également pas non plus la même pour tous les cadres. Les cadres de 1 à 10 ans d’expérience seront en effet les plus « courtisés » par les entreprises. En revanche, le volume de recrutements de jeunes diplômés (entre 33 500 et 39 100) reste encore bien inférieur au record de 2007 (47 900). Pour les cadres séniors, la situation sera plus tendue cependant : 1 embauche sur 10 concernera les plus de 15 ans d’expérience, et 5 embauches sur 100, les plus de 20 ans d’expérience.

Des variations selon les régions

Trois régions tireront leur épingle du jeu en 2015 : la région Paca (soit de 8080 et 9290 embauches) et dans le Sud-Ouest, la région Midi-Pyrénées (entre 6550 et 7240 embauches) et l’Aquitaine (entre 5340 et 5870). L’Ile-de-France est également dans la tendance nationale de progression selon l’Apec avec des recrutements compris entre -4% et +10% (soit entre 81 110 et 92 940 embauches prévues). Dans le Nord-Pas-de-Calais, les perspectives sont plutôt bonnes avec des prévisions comprises entre -5% (7750 embauches) et +10% (9130) et les deux fonctions les plus recherchées seront les fonctions commerciales (27%) et informatiques (17%).

Des prévisions à 3 ans optimistes

L’Apec s’est intéressée aux prévisions économiques des différents instituts de conjoncture nationaux et internationaux (Insee, OCDE, FMI, etc.) et rappelle que toutes les conditions sont réunies pour qu’une « embellie économique » voit le jour ces trois prochaines années (contre-choc pétrolier, dépréciation de l’euro…). Le climat des affaires et la situation des entreprises va en s’améliorant selon l’Insee. « Il ne faut pas exclure qu'on se rapproche des 180 000 recrutements, ce qui ferait de 2015, une des trois meilleurs années depuis 2000 » ose Jean-Marie Marx. Les niveaux d'avant la crise de 2008 « seraient approchés » en 2016 voire dépassés en 2017. Espérons-le !

> Lire l'enquête de l'Apec sur presse.apec.fr

le 12/02/2015 par Priscilla Gout

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies