Enquête sur le salaire des cadres et dirigeants financiers

Robert Half Finance & Comptabilité, spécialiste du recrutement temporaire et permanent en comptabilité et finances, vient de publier les résultats de son étude sur la rémunération des cadres et dirigeants. Certains profils ont particulièrement la cote, c'est le cas des auditeurs, des consolideurs ou des comptables.

La nouvelle étude de rémunération de Robert Half fait le point sur les salaires des métiers de la finance et de la comptabilité. Selon cette enquête, les entreprises recrutent à nouveau après trois ans de stagnation. Cependant, les récentes évolutions économiques, législatives et normatives ont amené de nouvelles d'exigences : maîtrise de langues étrangères, expertise en normes IFRS ou loi Sarbanes-Oxley, bonne connaissance des systèmes d'information. Telles sont désormais les compétences incontournables que doivent également posséder ces professionnels du chiffre. Or, qu'en est-il de leur rémunération ? Voici quelques exemples de l'étude de Robert Half Finance & Comptabilité.

Les (b)auditeurs internes(/b) sont particulièrement prisés en ce moment, leur fourchette de rémunération s'établit entre 45 000 et 55 000 euros annuels pour des candidats avec de 3 à 5 ans d'expérience. Leur rôle est très important dans les grands groupes internationaux et les salaires grimpent rapidement avec l'expérience acquise. Ainsi, un auditeur expérimenté (avec plus de huit ans d'expérience) est rémunéré entre 70 et 90 000 euros par an.

Deuxième profil très recherché, celui de (b)comptable général(/b). Un poste "classique" qui exige cependant de nouvelles qualifications. (i)"La demande des entreprises porte sur des compétences très spécifiques qui, bien évidemment ont un impact sur la rémunération"(/i), explique Olivier Gelis, Directeur général de Robert Half Finance et Comptabilité. (i)"Selon les responsabilités extracomptables (reporting, projets transversaux liés aux systèmes d'informations), managériales ou encore la pratique des normes anglo-saxonnes et de la langue anglaise, la rémunération fixe peut varier de 10%"(/i). Pour un profil débutant, le salaire se situe entre 24 et 30 000 euros et dépasse les 35 000 euros à partir de cinq ans d'expérience.

Troisième profil moins connu, mais tout aussi recherché par les entreprises, celui de (b)consolideur(/b). Un métier tourné vers l'international qui consiste à rapatrier les informations comptables et financières des filiales pour restituer les données au niveau du groupe. Selon le niveau d'expérience, les salaires s'établissent entre 35 et 40 000 euros (junior), de 40 à 55 000 (3 à 5 ans d'expérience, de 60 à 95 000 euros (de 5 à 10 ans) et entre 100 et 140 000 euros annuels au-delà de 10 ans d'expérience.

Enfin, pour les profils encore plus expérimentés, comme (b)directeur administratif et financier(/b), la rémunération dépend de la taille de l'entreprise et de son chiffre d'affaires. Quand celui-ci est inférieur à 500 millions d'euros, un directeur administratif et financier perçoit entre 70 et 160 000 euros, selon ses années d'expérience. Pour les sociétés dont le CA est supérieur à 500 millions d'euros, la rémunération brute annuelle d'un DAF peut aller de 100 000 euros à 180 000 euros (primes, stock-options et avantages compris).

le 13/07/2006

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Les dernières offres d'emploi

Contrôleur de Gestion Expérimenté H/F

Robert Half recrutement Robert Half

Robert Half

Lille - 59

CDI

15/03/2017

Découvrir la page Robert Half

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies