Que disent les dernières études sur l’emploi ?

Que disent les dernières études sur l’emploi ?

Les chercheurs aiment étudier le monde du travail. Au cours des derniers jours, quatre recherches sont parues. Récapitulatif d’une semaine de l’emploi.  

Salaire, santé et robotisation… C’est, en une semaine, ce que les dernières études sur le monde du travail ont analysé. Quitte, parfois, à être contradictoires avec de précédentes recherches.

Domicile-travail et santé

Une étude japonaise a conclu que les transports en commun seraient meilleurs pour la santé que la marche ou le vélo pour réduire le risque cardiovasculaire, le surpoids et le diabète. Pour obtenir ces résultats, les chercheurs ont comparé les personnes prenant quotidiennement le bus, le train ou les deux ainsi que celles utilisant leur voiture, de même que les employés marchant ou utilisant leur vélo. L’âge, le sexe et le fait de fumer ont également été pris en compte. Résultat : ceux recourant aux transports en commun réduisaient leur risque de souffrir d'hypertension et de diabète de 27 % et 34 % par rapport aux autres groupes. Comment expliquer de telles différences ? Parce que selon les auteurs, les banlieusards marchent davantage pour prendre le bus ou le train que ceux qui vont travailler à pied ou en vélo… Tout ça pour ça !

> Pédaler a des effets positifs pour votre santé, même en ville

Travail et mortalité

Dites 33… C’est le nombre d’années que des salariés stressés pourraient perdre au travail selon une étude menée par des chercheurs des universités de Harvard et de Stanford. Pour trouver ce chiffre, ils ont cartographié l’espérance de vie aux États-Unis. Les personnes subissant le plus de stress au travail mais aussi des facteurs de précarité (recherche d’un nouvel emploi, licenciements fréquents par exemple) avaient une vie plus courte que la moyenne. Les femmes seraient plus concernées par les horaires alternés quand les hommes s’épuisent davantage dans un climat d’insécurité. Selon le HuffingtonPost qui relaie l’étude : « Vous vous tuez littéralement au travail. Heureusement, pour la plupart de ces problèmes, y compris les horaires alternés, les heures supplémentaires et le travail non rémunéré, des solutions relativement simples existent: il suffit de modifier le règlement intérieur des entreprises ». À bon entendeur…

> Quelles positions adopter pour ne pas mourir d’être assis ?

Salaire hommes-femmes

La parité hommes-femmes devrait encore attendre… Au travail, selon un sondage Viadéo, 73% des femmes perçoivent un salaire inférieur à 30 000 euros contre 58% des hommes. Elles auraient également davantage de difficultés à entrer sur le marché du travail alors que 55% des hommes mettent moins d’un mois à être embauchés contre 44% des femmes. Au niveau contrat, 60% des hommes ont signé un premier emploi en CDI contre 42% seulement des femmes. Le nombre de CDD concerne 47% des femmes pour 29% des hommes. A l’inverse, 68% des femmes sont pourtant plus vite opérationnelles que leurs homologues masculins (63%).

> 10 chiffres clés sur le monde du travail

L’emploi et les robots

La robotisation du travail a toujours questionné. En France, les études une étude estime que les robots vont supprimer 3 millions d’emplois à l’horizon 2025. Une crainte pas vraiment nouvelle, déjà en 1930, l’économiste John Maynard Keynes inventait le concept du« chômage technologique »« Il désigne, selon lui, le chômage causé par la découverte de procédés nouveaux qui économisent la main-d’œuvre alors que la découverte de nouveaux débouchés pour celle-ci s’avère un peu plus lente. Mais il n’y a là qu’un état temporaire de réadaptation ». Une dernière étude publiée par la Banque d’Angleterre annonce elle la destruction de 15 millions d’emplois outre-Manche. La faute aux machines intelligentes, écrit l’institution. Un marché du travail en plein bouleversement… Mais selon une autre étude publiée par Da Vinci Institute, 60% des métiers de 2030 n’existent pas encore. Mieux, l’Institut France Stratégies estime que d’ici à 2022, entre 735 000 et 832 000 emplois seront créés dans le secteur tertiaire. Hôtellerie-restauration, secteur de la santé et de la sécurité seront les plus gros pourvoyeurs d’emplois.

> Vrai-faux : Les robots vont-ils détruire nos emplois ?

Et pour finir sur une note plus légère, nous republions cette infographie compilant de nombreuses études soulignant comment certains traits de caractères ou de particularités physiques jouent sur la réussite professionnelle. Rappelons-le, cela est à prendre à la légère...

portraitrobotduwinner

le 13/11/2015 par Guirec Gombert

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies