Faut-il passer à la semaine de 32 heures ?

Faut-il passer à la semaine de 32 heures ?

Selon la CGT, en réduisant encore le temps de travail, la France arriverait à créer 4,5 millions d'emplois supplémentaires. Sans suprise : le Medef dénonce une mesure populiste. Travailler "une heure par semaine, payée 39, c'est génial !", a raillé Pierre Gataz.

Un débat très franco-français. Alors que le gouvernement cherche encore à détricoter davantage les 35 heures, le syndicat CGT a estimé jeudi 21 avril qu'il fallait au contraire abaisser le temps de travail en France. La semaine de 32 heures permettrait selon le syndicat de créer 4,5 millions d'emploi alors que la France métropolitaine compte 3,6 millions de demandeurs d'emploi. Une vue de l'esprit quand les français sont souvent considérés comme des fainéants ? Pour le Medef, la raison est évidemment oui.

> Les Français, des salariés fainéants et ultra productifs ?

Pierre Gatazz a jugé l'annonce de la CGT comme "très grave, parce qu'on continue de faire penser aux citoyens que le marché du travail est un gâteau fermé, et qu'il faut le partager en plusieurs parts. Ce que Philippe Martinez oublie de dire, et il le sait très bien, c'est qu'on est déjà passé de 39 heures à 35 heures payées 39. Donc vous voyez que le coût horaire de quelqu'un a pris 10%. Mais malheureusement, on le sait tous, la France ne travaille pas assez : par semaine, par année, et par durée de vie. Quand quelqu'un nous dit qu'on va passer de 35 heures à 32 heures, je pleure !" a conclu le président du Medef.

La réduction du temps de travail est pourtant une piste sérieuse pour les économistes. D'autant que face à l'incapacité des entreprises ou des politiques d'abaisser le chômage, la réduction du temps de travail a déjà fait ses preuves. Les lois Aubry sur les 35 heures ont ainsi permis de créer entre 300 000 et 350 000 emplois selon l’Insee. A près tout, la logique semble simple : libérer du temps de loisir pour mieux répartir l'emploi entre les actifs. Crédible ? 

Les 35 heures, efficaces pour l'emploi ?

Pierre Larrouturou est pro-32 heures. Selon lui, réduire le temps de travail permettrait de créer 1,6 million d'emplois. En 2011 déjà, des économistes signaient une tribune dans le Monde estimant qu'une "réduction du temps de travail de 10% (à 32 heures) implique 10% d'embauches supplémentaires".

L'économiste Philippe Waechter estime lui que : "Cela suggère un revenu plus faible pour chaque salarié. Cela n'est pas dans le projet qui suggère certainement que les 32 heures seront payées au prix de 35 heures. Si c'est le cas, cela déforme la structure de coût des entreprises au détriment de la profitabilité des entreprises". Dans un précédent article publié sur RegionsJob, Guillaume Duval estime lui aussi que la réduction du temps de travail entraînera une meilleure répartition de l’emploi à condition d'accepter un modèle "coopératif concomitant avec une perte de revenus"...

> Les Français champions de la productivité, et alors ?

le 22/04/2016 par Guirec Gombert

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies