Quelles sont les fonctions RH les plus rémunératrices ?

Quelles sont les fonctions RH les plus rémunératrices ?

Cette année encore, les rémunérations de la fonction RH restent inférieures à celles du marché général selon l’étude de rémunération sur les Ressources Humaines de Deloitte. Les fonctions Recrutement et droit social restent les moins bien rémunérées alors que certaines spécialités tirent leur épingle du jeu.

Selon l’étude de rémunération Deloitte sur la famille Ressources Humaines, les rémunérations dans la fonction RH restent cette année encore inférieures à celles du marché en général. Ainsi, la fonction RH a beau être au cœur de la stratégie des organisations, elle souffre de son image et reste encore perçue comme éloignée des problématiques business.

Quelles sont les fonctions les moins bien rémunérées ?

A même niveau de responsabilité, Deloitte constate des différentiels de rémunération selon la spécialisation Ressources Humaines de l’ordre de 5% entre les généralistes RH et les spécialistes RH.

Les fonctions Recrutement et Relations sociales/droit social restent les moins bien rémunérées avec un écart significatif de l’ordre de 8 à 9 % par rapport aux autres fonctions spécialistes RH. Une partie de cet écart peut se justifier par un différentiel de 8 à 10 ans entre l’âge moyen des cadres spécialistes en Relations sociales/droit social (38 ans) et l’âge moyen observé dans la population Administration & Paie (48 ans).

Quelles sont les fonctions qui paient le mieux ?

La Paie et Administration tire son épingle du jeu et offre globalement des salaires au-dessus du marché (+2%) : elle est composée de profils expérimentés très demandés, d’où un positionnement salarial plus élevé. De plus, la fonction est très spécialisée et les évolutions de carrière y sont plus limitées que dans d’autres fonctions.

Les spécialités Formation, Mobilité, SIRH, Comp&Ben ("Compensation and Benefits", c’est à dire rémunération et avantages sociaux) sont celles qui rémunèrent le mieux avec un écart de l’ordre de 1 à 3% supérieur aux fonctions généralistes. « En effet, la rareté de véritables spécialistes oblige les entreprises à mieux valoriser ces profils en termes de rémunération afin de les attirer et les retenir » analyse Deloitte. Les différences de pratique de rémunération entre les spécialisations RH sont la conséquence soit d’une rareté des profils (Comp&Ben), soit d’une différence d’ancienneté (15 ans d’ancienneté en paie vs 7 ans en relations sociales par exemple).

le 20/05/2016 par Priscilla Gout

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Les dernières offres d'emploi ressources humaines

Responsable Ressources Humaines Adjoint H/F

Integra recrutement Integra

Integra

Nord - 59

CDI

il y a 1 heure

Responsable Ressources Humaines Adjoint H/F

Annonces parues sur Cadreo recrutement Annonces parues sur Cadreo

Annonces parues sur Cadreo

Nord - 59

CDI

il y a 7 heures

Assistant Ressources Humaines H/F

Synergie recrutement Synergie

Synergie

Lille - 59

Travail temporaire - 6 mois

16/02/2017

Officier Ressources Humaines H/F

Armée de Terre recrutement Armée de Terre

Armée de Terre

Nord

CDD - 24 mois

16/02/2017

Assistant Ressources Humaines H/F

Armée de Terre recrutement Armée de Terre

Armée de Terre

Nord

CDD - 24 mois

16/02/2017

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies