GNAT Ingénierie mise sur la polyvalence

GNAT Ingénierie mise sur la polyvalence

GNAT Ingénierie, bureau d'ingénierie en constructions industrielles basé dans le Nord-Est de la France, est une entreprise multi-compétente. Un atout qui lui permet de gérer des projets de A à Z et de se diversifier malgré le ralentissement économique. Stéphanie Violette, ingénieur qualité environnementale du bâtiment chargée de la communication, nous explique comment...

En quoi consiste l'activité de GNAT Ingénierie ?
GNAT Ingénierie est une entreprise familiale qui a été créé en 1972. Nos trois agences (Reims, Lens et Nancy) nous permettent de couvrir tout le quart Nord-Est de la France. Notre activité porte essentiellement sur la conception/réalisation de projets industriels (construction et réaménagement). Nous travaillons sur tous types d'activités : du bâtiment classique de stockage ou de production aux sites les plus risqués classés SEVESO.

Vous gérez des projets de A à Z, les compétences chez GNAT sont donc variées ?
L'objectif de GNAT est de disposer de compétences en interne, de façon à avoir une réactivité exemplaire en optimisant les aspects techniques et les démarches administratives. Nous avons donc développé différents services autour du pôle maîtrise d'oeuvre qui coordonne les projets de nos clients.
Nous avons un service "services-voirie-réseaux-divers", un service environnement qui a en charge de régler toutes les parties administratives liées à la construction d'un projet industriel, un département process où les ingénieurs sont chargés d'optimiser tous les flux process, avec notamment une qualification dans le cadre du transfert de machines (dans le cas d'une transformation d'une partie des activités d'une industrie par exemple). Nous avons un département génie structure, génie électrique et génie climatique (afin d'optimiser la partie énergétique) et enfin un département développement durable.

La dimension environnementale semble importante pour l'entreprise...
Elle existe chez nous depuis 1995. Mais nous parlons plutôt de "qualité environnementale du bâtiment" : c'est une approche sur l'optimisation du bâtiment dans sa conception et dans son exploitation. Celui-ci doit être le moins impactant possible sur l'environnement mais aussi performant d'un point de vue énergétique.
Notre service environnement a maintenant une grande expérience. Nous nous sommes très vite rendu compte que la dimension environnementale pouvait être un atout dans la conception des bâtiments et qu'elle permettait à nos clients de faire des économies sur l'exploitation future du bâtiment. Ce service compte aujourd'hui cinq personnes, et atteint un chiffre d'affaires qui correspond à peu près à 10% de celui de la société, ce qui n'est pas rien.

Comment vous positionnez-vous sur un marché du bâtiment actuellement qualifié de "tendu" ?
Le marché se ralentit, c'est un fait. Certains de nos projets ont été stoppés temporairement pour l'année 2009. Mais nous ne sommes pas non plus dans une situation de crise où il n'y a plus de demande. Celle-ci existe, mais elle est plus diffuse.
Nous avons tout de même de nouveaux projets qui émergent. Nous nous ouvrons sur d'autres marchés comme par exemple les réaménagements de friches industrielles, les réhabilitations de bâtiments, l'intégration des énergies renouvelables... Le fait d'avoir moins de demandes pour du bâtiment neuf nous oriente vers d'autres secteurs d'activité. Nous nous ouvrons également sur d'autres secteurs géographiques. Nous travaillions essentiellement sur les régions Champagne-Ardenne, Nord Picardie et sur la Lorraine. Aujourd'hui, nous travaillons aussi dans l'Yonne et en Normandie.

Prévoyez-vous de recruter en ce moment ?
Nous recherchons toujours des chefs de projet-maîtrise d'oeuvre, même si actuellement nous sommes tout de même dans une période un peu plus calme. Mais nous restons toujours attentifs aux profils car il est très difficile de recruter des personnes qualifiées dans ce domaine. Le secteur de l'ingénierie est assez prisé, il n'est donc pas évident de trouver les compétences, l'expérience et l'autonomie requises pour ce type d'activité.

Quels sont vos autres projets ?
Nous aimerions pouvoir nous orienter encore plus et montrer notre savoir-faire dans le domaine du développement durable. Nous avons participé à deux projets : nous sommes intervenus en assistance sur deux démarches Haute Qualité Environnementale pour deux maisons de Champagne avec comme particularité une certification sur un outil qui n'existait pas. Il fallait donc mettre en place un nouveau référentiel et nous avons été retenus comme pilote pour accompagner ces deux industriels. Nous essayons toujours de nous positionner en avant par rapport à nos confrères et d'être innovant dans tous les domaines. Notre force est d'avoir toutes les compétences en interne de façon à éviter les erreurs ou de faire appel à la sous-traitance. De ce fait, nous sommes très réactifs.

le 15/04/2009

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies