Hausse de l’emploi intérimaire

Hausse de l’emploi intérimaire

D'après le dernier baromètre Prism'emploi publié le 1er septembre 2016, le niveau de l'emploi intérimaire continue sa croissance. L'intérim est considéré comme un indicateur avancé des tendances de l'emploi. C'est-à-dire qu'il anticipe les mouvements en termes d'emploi 6 à 12 mois avant les autres secteurs.

L'emploi intérimaire connaissait déjà une croissance de 5,7% en juin 2016. La hausse de juillet, établie à +7%, confirme donc la bonne progression de l'intérim, et permet d'esquisser quelques tendances à venir. Attention toutefois, si l’intérim est un marqueur des tendances de l’emploi, son faible poids en termes d’effectifs (3% des salariés) ne permet pas de définir une tendance sur l’évolution du chômage.

Une hausse quasi-générale

Le secteur tertiaire enregistre une hausse de l'emploi intérimaire de 8,5%, tirée notamment par la branche des transports (+ 13,7% en juillet, contre +12,3% en juin) et la branche des services (+11,1% en juillet, +10,3% en juin). La branche marchande est la seule à ne pas connaitre une croissance de l'emploi intérimaire, mais la situation est à nuancer. En effet, le commerce connaissait une perte d'effectifs intérimaires de 3,5% en juin. Pour le mois de juillet, la tendance est à la stagnation, et la baisse ne se chiffre plus qu'à 0,3%. Parallèlement, l’emploi intérimaire dans le BTP et l'industrie poursuit sa croissance, avec respectivement une hausse de 6,8% et 5,9%.

> BTP : l’emploi intérimaire en nette hausse

Les emplois qualifiés, moteurs de la hausse de l'intérim

Même si la croissance de l'emploi intérimaire touche toutes les catégories professionnelles, elle reste portée par les emplois qualifiés. Ainsi, la hausse de l'intérim est de 11,4% chez les cadres qualifiés et de 8,3% chez les cadres et professions intermédiaires, alors qu'elle n'est que de 6,7% chez les employés, et tombe à 3,7% chez les ouvriers non qualifiés. Le mois de juillet confirme donc la tendance de ces derniers mois, rompant définitivement avec l'année 2015 où, à contrario, l'emploi peu qualifié avait porté le secteur de l'intérim.

Des disparités régionales

De manière générale, la croissance de l'emploi intérimaire touche l'ensemble de la France. L’Île-de-France (+18,3%), les Pays de la Loire (13,5%) et les Hauts de France (+8,6%) font figure de bons élèves. A la traîne, la Bretagne (+3,4%), la Nouvelle Aquitaine (+2,4%) et le Centre-Val de Loire (+1,4%). Parmi toutes les régions françaises, une seule fait figure d'exception. Les effectifs intérimaires sont en effet en baisse en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées (-2%). Si l'on se reporte à la période Janvier-Juillet, la hausse de l'emploi intérimaire est de 6%, toujours portée par l'Île-de-France, les Hauts de France et les Pays de la Loire.

> Quelles sont les régions qui ont créé le plus d'emplois ?

le 02/09/2016

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Les dernières offres d'emploi transport

Transport Manager France - Benelux B to B - C H/F

CNH Industrial France SAS recrutement CNH Industrial France SAS

CNH Industrial France SAS

Assistant Transport et Logistique H/F

Page Personnel recrutement Page Personnel

Page Personnel

Lens - 62

Travail temporaire - 6 mois

19/05/2017

Chef de Projet Informatique Logistique et Transport H/F

La Redoute France recrutement La Redoute France

La Redoute France

Roubaix - 59

CDI

18/05/2017

Gestionnaire Transport et Expéditions H/F

Page Personnel recrutement Page Personnel

Page Personnel

Eure - 27

CDI

18/05/2017

Acheteur Transport H/F

Menway Talents recrutement Menway Talents

Menway Talents

Lille - 59

CDI

17/05/2017

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies