IFB France : les avantages du statut de commercial indépendant

IFB France : les avantages du statut de commercial indépendant

Des rémunérations non plafonnées, un statut de commercial indépendant doublé d'un accompagnement par une structure nationale pour devenir conseiller en création de patrimoine : travailler chez IFB France est une bonne opportunité pour les personnes qui souhaitent lancer leur activité sans investissement de départ. Retour sur les avantages d'un statut méconnu avec Olivier Greffe, Directeur Commercial Adjoint d'IFB France.

Quelle est l'activité d'IFB France ?
IFB France est né en 1994, nous sommes spécialisés en création de patrimoine. Nous utilisons tous les leviers nécessaires avec la mise en place de solutions dans l'immobilier, le financier pour répondre à des préoccupations précises : retraite, constitution de capital, prévoyance, pouvoir d'achat... Nous sommes présents sur toute la France avec 600 conseillers pour 37.000 clients. Chaque année nous commercialisons un peu plus de 4000 biens.

Vous recrutez des agents commerciaux indépendants, quelle est leur rôle ?
Leur mission est de promouvoir la gamme de services et de produits en création de patrimoine. Ils doivent développer et fidéliser une clientèle de particuliers. Nous recherchons surtout des profils d'entrepreneurs qui ont une certaine autonomie et qui aiment relever les défis commerciaux.

Quels sont les avantages de ce statut ?
L'avantage c'est que la rémunération est fonction de l'activité. Les commissions sont motivantes et non plafonnées selon l'investissement de chacun. L'autre avantage, c'est qu'en plus de ce statut vous bénéficiez de toute la structure sur la mise en place, l'accompagnement et le suivi du conseiller. Chaque conseiller bénéficie d'une animation et d'un accompagnement de proximité délégués par IFB France dans les régions. Quand les conseillers sont recrutés ils intègrent un cursus de formation au siège de Toulouse pour suivre plusieurs modules d'apprentissage pendant neuf semaines. Pour les plus expérimentés, il est également possible de suivre une formation diplômante avec l'Université des Sciences Sociales de Toulouse pour obtenir, pour exemple, un Master2 en ingénierie du patrimoine.

La rémunération non plafonnée, c'est vraiment un plus ?
C'est en fonction de performance de chaque conseiller. En moyenne nos meilleurs conseillers perçoivent des commissions de 100.000 euros annuels. C'est largement atteignable à condition de s'y consacrer à temps plein.

C'est un marché où il faut se former en permanence pour suivre l'évolution de la législation ?
Oui, nous sommes en contact permanent avec les régions. Nos intervenants se déplacent régulièrement pour faire des mises à niveau permanentes. C'est le cas par exemple en ce moment avec le dispositif Loi Scellier.

Agent commercial c'est un métier ouvert ?
Oui, nous cherchons avant tout chez les candidats un profil d'entrepreneur. Ce qui compte, c'est la motivation. Même si les conseillers n'ont pas de notion de fiscalité, nous les formons et les accompagnons pour les faire monter en puissance. L'objectif, c'est de les aider à devenir autonomes à l'issue de leur formation de neuf semaines.

le 27/10/2009

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies