Informatique et Télécoms : 700.000 postes à pourvoir en Europe

Informatique et Télécoms : 700.000 postes à pourvoir en Europe

L'Europe manque de compétences dans le domaine numérique ! Selon la Commission européenne, l'écart se creuse entre le nombre de diplômés en Informatique et Télécoms et les nombreux postes à pourvoir dans les entreprises du secteur technologique.

Avec 700.000 postes à pourvoir d'ici 2015, le secteur IT ne connait pas vraiment la crise. C'est en effet l'un des rares à voir ses effectifs augmenter de 3% chaque année. La Commission européenne s'inquiète même du manque de compétences disponibles. C'est le sens de l'appel lancé lors du Forum économique de Davos par Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne : "le déficit de compétences numériques se creuse pendant que la liste des chômeurs s'allonge. Pour le combler, il faut une action commune des pouvoirs publics et des entreprises. Le secteur des TIC est la nouvelle épine dorsale de l'économie européenne, et ensemble nous pouvons éviter que l'Europe ne gâche une génération et ne perde sa compétitivité."

Appel à l'action

Neelies Kroes a ainsi appelé tous les professionnels du secteur (entreprises, partenaires sociaux et acteurs de la formation) à participer à une grande coalition en faveur des compétences et des emplois dans le secteur du numérique ("Grand Coalition for Digital Skills and Jobs"). La première étape fondatrice de cette coalition se tiendra les 5 et 6 mars prochain lors d'une conférence internationale.

L'Europe s'engage aussi à soutenir toutes les initiatives, comme par exemple le chèque formation mis en place en Allemagne et en Espagne, qui pourra réduire le déficit de compétences et faciliter l'accès des jeunes à l'emploi.

Pénurie de Bac+5 en France

En France aussi les employeurs ont parfois du mal à trouver les bons profils, en particulier des ingénieurs Bac+5 qui sont, selon le Syntec Numérique, "pratiquement en situation de plein emploi". Le syndicat professionnel constate lui aussi qu'il y a une "pénurie de ces profils pour les entreprises du secteur". Cela ne signifie pas que les informaticiens sont épargnés par le chômage, comme le rappelle régulièrement le Munci. Et la question de la pénurie en France pose aussi des questions. L'an dernier, une étude avait même conclu que la pénurie récurrente de profils informatiques était surtout due à une gestion des compétences basée sur le court terme.

45% des effectifs basés en régions

Reste que le secteur en France pèse de plus en plus lourd. D'après le 1er tableau de bord du secteur et des métiers "logiciels et services informatiques" publié récemment par le Syntec Numérique, la France compte au total 559.000 informaticiens, ce qui représente 3% de l'emploi salarié du pays.

Malgré la crise, les entreprises du secteur IT continuent de recruter, notamment en régions où sont désormais basés près de 45% des effectifs. L'Ile-de-France concentre encore plus de 200.000 informaticiens, mais les besoins sont de plus en plus importants dans les autres régions. Ainsi entre 1993 et 2010, les régions Bretagne, Pays-de-Loire, Auvergne et Languedoc-Roussillon ont vu le nombre de salariés du secteur augmenter entre 7,5% et 9,5%.

Le secteur des logiciels et des services informatiques reste donc créateur d'emplois : en deux décennies, malgré l'éclatement de la bulle internet et de la crise financière, ses effectifs ont triplé...

le 01/02/2013 par Fabrice Mazoir

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies