La courbe du chômage devrait (enfin) s'inverser

La courbe du chômage devrait (enfin) s'inverser

Selon l'Insee, le marché du travail bénéficierait "de l'accélération de l'activité" ainsi que "des mesures successives pour enrichir la croissance en emplois".

François Hollande a misé sa potentielle réélection en pariant sur la reprise de l'emploi. Pari tenu semble lui répondre l'Insee. Il y a une semaine l'institut publiait les 160 000 créations d'emplois entre mars 2015 et mars 2016, un record depuis 2008. Aujourd'hui, l'Insee dévoile ses prévisions sur la courbe du chômage. Celle-ci devrait baisser de 0,4 point d'ici à la fin de l'année pour s'établir à 9,5% de la population active en métropole et à 9,8% en incluant l'Outre-mer. Si ces chiffres se confirment : ce recul du chômage serait d'une ampleur inédite depuis 2007. Ainsi, tous secteurs confondus (marchand, non marchand, agricole et non salarié), l'emploi devrait augmenter de 210 000 postes en 2016. Le secteur marchand créerait 139 000 postes grâce à une croissance attendue de 1,6%, après 1,2% en 2015.

Le recul du chômage découlerait aussi au plan de formations supplémentaires pour les demandeurs d'emploi alors que les bénéficiaires ne seront plus considérés comme des chômeurs. Malgré ce bémol, l'Observatoire Français des Conjonctures Economiques estime que la France entame « sa lente convalescence, notamment par le redressement du pouvoir d’achat des ménages, la baisse du chômage, l’amélioration de la compétitivité des entreprises et la réduction du déficit public".

Quelle est la part de réussite des mesures gouvernementales ? 

L'emploi va donc bénéficier de "l'accélération de l'activité" selon l'Insee mais aussi "des mesures successives pour enrichir la croissance en emplois". L'institut cite notamment le Crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) ainsi que le pacte de responsabilité et le récent plan d'urgence pour l'emploi.  Selon les calculs de l'Institut, le CICE et le Pacte devraient permettre un surplus de 55.000 emplois. La nouvelle aide à l'embauche pour les PME, entrée en vigueur en début d'année, créerait elle 40.000 postes, "essentiellement concentrés sur le second semestre".

le 22/06/2016

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies