La distribution mise sur la consommation durable

La distribution mise sur la consommation durable

En 2009, la FCD (Fédération des entreprises du commerce et de la distribution) représentant 26.000 points de vente, s'est fixé comme objectif de développer la consommation durable. Rappel des mesures engagées dans la distribution.

Selon le sondage OpinionWay réalisé le 23 mars 2009 pour la FCD, 60 % des Français considèrent que les enseignes de la distribution ont un rôle très important en matière de protection de l'environnement. Pour 61 % des personnes interrogées, les enseignes prennent davantage en compte l'impact de leurs activités sur l'environnement.

Pour les Français, les priorités pour développer une consommation durable sont : la réduction des emballages (79 %), les produits recyclables (78 %), la suppression des sacs plastiques aux caisses (51 %), l'étiquetage énergétique (50 %), les produits régionaux (41 %).

Pour répondre à ces exigences de la clientèle les enseignes de la distribution se sont engagées dans une démarche pour encourager la consommation durable. En mars 2009, la FCD a rappelé les priorités du secteur dans ce domaine :

Informer les consommateurs sur les principaux impacts environnementaux des produits de consommation courante : l'expérimentation sur 300 produits a été lancée avec une dizaine d'enseignes, l'ADEME et l'ANIA. Avant l'été, les résultats sur 10 produits pilotes seront rendus publics.

Favoriser une consommation plus durable par des opérations partenariales : la priorité a été donnée aux économies d'énergie des ménages, à travers la promotion à grande échelle des lampes basse consommation. En 2009, 6 millions de lampes fluorescentes compactes seront proposées aux consommateurs à des prix attractifs, contribuant ainsi à accroître leur part de marché jusqu'à 25 % fin 2009.

Encourager le développement des produits bénéficiant d'un éco-label : pour atteindre l'objectif de doublement à horizon de 3 ans, les enseignes ont accru la visibilité de ces produits en magasin et enrichi leurs gammes jusqu'à 600 références cumulées.

Augmenter la part des produits issus de l'agriculture biologique : grâce aux multiples actions promotionnelles conduites dans les magasins, la part des produits bio vendus par les enseignes de la FCD dans le total des ventes alimentaires a augmenté en moyenne de 20 % en 2008, dépassant ainsi largement l'objectif initial de 15 % de croissance annuelle.

Améliorer significativement l'éco-conception des emballages : cette action s'inscrit dans la continuité des efforts déployés conjointement par les distributeurs et les fournisseurs qui ont permis, en 10 ans, d'économiser plus de 20.000 tonnes de matières premières et d'éviter les émissions de carbone et les transports correspondants.

Les enseignes s'attachent également à optimiser les impacts de leurs propres activités sur l'environnement : en cherchant à connaître et maîtriser les émissions de carbone liées à ces activités ; en améliorant l'efficacité énergétique des magasins et des systèmes de froid ; en développant les énergies renouvelables et la récupération d'énergie ; en réduisant les émissions de gaz à effet de serre liées au transport ; en veillant à une meilleure intégration des bâtiments commerciaux dans les paysages.

le 15/05/2009

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies