La distribution spécialisée recrutera en 2012

La distribution spécialisée recrutera en 2012

Si la crise est passée par là, le secteur de la distribution spécialisée n'a pas autant souffert que d'autres : en 2009 et 2010, les recrutements ont ralenti sans accuser de chute spectaculaire, et 2011 a bien redressé la barre. 2012 s'annonce également comme une année positive.

300 recrutements en 2011 et 500 en 2012 pour Alinéa, l'enseigne ameublement et décoration d'Auchan, 150 cette année pour Tape à l'oeil, spécialiste de la mode enfants, 200 pour But, 160 pour Cultura... Autant dire que le marché de l'emploi dans la distribution spécialisée semble avoir de beaux jours devant lui, comme le remarque Patrice Coquet, gérant du cabinet de recrutement Distri'Recrute : "on nous demande de nouveau des directeurs, ce qui est très bon signe : les gens n'ont plus peur de quitter leur poste pour aller voir ailleurs, c'est la preuve que le marché de l'emploi reprend bien." Les profils recherchés

D'après l'APEC (Association pour l'emploi des cadres), ce sont les profils commerciaux qui sont les plus recherchés dans le secteur de la distribution en général : 69 % des recrutements prévus cette année les concernent. Par ailleurs, l'expérience est valorisée, avec 56 % des offres d'emploi à destination des professionnels justifiant d'au moins cinq ans d'expérience dans leur métier. Un quart des postes à pourvoir se situe en Île-de-France, les autres étant principalement répartis entre les régions Rhône-Alpes, PACA et Nord-Pas de Calais.Côté formation

Les formations préférées des employeurs dans la distribution spécialisée ? Tout dépend de la fonction, du degré de responsabilités et de l'expérience du candidat. Le poste de vendeur par exemple est accessible avec un CAP technico-commercial, alors que des diplômes de type masters préparent à des postes d'encadrement (responsable de magasin, chef de produit...). Etape intermédiaire, le BTS MUC (management des unités commerciales) peut être exigé pour les postes de chef de rayon et de responsable de service après-vente. Toutefois, note Patrice Coquet, "dans ce secteur, le recrutement, c'est souvent une histoire d'hommes : certes, il y a des pré-requis, mais les employeurs sont prêts à faire des concessions si le feeling passe bien avec un candidat."

"Il est également possible d'accéder aux métiers de la distribution (vendeur spécialisé, employé libre-service, hôte de caisse, manager de rayon...) par la voix de la formation professionnelle" explique Jean-Michel Rogeon, Directeur de BACF et Président de la Fédération de la Formation Professionnelle Pays de la Loire. "Ces certifications sont reconnues par l'Etat et permettent à des demandeurs d'emploi ou à des salariés en Congé Individuel de Formation d'avoir une qualification et une opérationnalité professionnelle directe dans le métier."

le 07/10/2011

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies