La part de CDI dans les contrats reste stable depuis 2000

La part de CDI dans les contrats reste stable depuis 2000

Malgré une explosion des embauches en contrats temporaires, la part des CDI est restée stable entre 2000 et 2012, selon une étude du ministère du Travail publiée jeudi.

En 2012, hors fonction publique, 87% des salariés étaient en CDI, 3% en intérim et 10% en CDD. La part des CDI a ainsi reculé de 8 points par rapport à la période 1984 - 2000, selon la Dares, à l'origine de l'étude. Depuis 2000, "la part des contrats temporaires dans les embauches a augmenté et leur durée moyenne a nettement baissé", analyse la Dares.

Sur la période 2000 - 2012, les déclarations uniques d'embauche en CDD ont bondi de 76,2% alors que celles en CDI ne progressaient que de 3,8%. La proportion des missions en intérim a progressé de 14,3%, et au total, en 2012, plus de neuf embauches sur dix se sont faites en CDD et en intérim. Ces embauches en contrats temporaires sont également massivement d'une durée inférieure à un mois, ce qui explique que la part des contrats temporaires soit restée stable. 

le 25/07/2014

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies