L'apprentissage, porte ouverte vers l'emploi

L'apprentissage est au coeur des préoccupations de l'Etat en matière d'embauche. La loi sur l'égalité des chances tente ainsi de lui donner un souffle nouveau.

Les apprentis étaient 383 000 en 2005, soit 34 000 de plus que l'année précédente. Un chiffre que l'Etat souhaite faire passer à 500 000 en 2009. Pour cela, la loi sur l'égalité des chances ouvre deux nouvelles opportunités de développement. Tout d'abord, l'apprentissage junior va permettre aux jeunes de découvrir l'entreprise dès 14 ans à travers des stages de découverte. Ces derniers pourront se concrétiser ensuite à l'âge de 15 ans en contrat d'apprentissage. La deuxième mesure est issue d'un constat. Si les grandes entreprises sont celles qui reçoivent le plus de candidatures, ce sont également elles qui embauchent le moins. Ainsi les apprentis ne représentent que 0,5% de la masse salariale des entreprises de plus de 250 salariés contre 3,6% dans les PME. C'est pour cette raison que le gouvernement va imposer aux entreprises de plus de 250 salariés d'avoir dans leur effectif 1% de jeunes de moins de 26 ans en alternance en 2006, puis 2% en 2007 et 3% à partir de 2008. L'apprentissage est particulièrement attrayant pour les jeunes puisque 80% des apprentis trouvent un emploi juste après la fin de leurs études. C'est également une formation rémunérée qui débouche sur 1400 titres et diplômes différents.

le 25/04/2006

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 700 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies