Le contrat de travail

Une fois que la recherche d'emploi se termine et que l'on obtient le précieux sésame, c'est une autre aventure qui commence. Et l'emploi que l'on va occuper démarre généralement par la signature d'un contrat et de divers documents. Votre employeur devra ainsi signer une Déclaration préalable à l'embauche auprès de l'Ursaff dans les 8 jours qui précèdent votre prise de poste. De votre côté, vous signerez votre contrat de travail, qui définira vos relations avec votre employeur. Il comporte certaines obligations de part et d'autre et des informations importantes, comme les horaires et le volume d'heures de travail, une liste de missions, un lieu de travail et bien sûr le salaire. Les types de contrats sont nombreux. Les plus courants sont bien sûr le Contrat à Durée Indéterminée (CDI) et le Contrat à Durée Déterminée (CDD), mais on peut également citer le contrat de travail temporaire, le contrat d'apprentissage ou encore le contrat de professionnalisation. Il est important de bien lire son contrat avant de la signer et surtout de comprendre ce qu'il signifie. Pour vous aider, nous vous proposons des conseils et des éclairages sur ce sujet dans ce dossier.

Dans quels cas une entreprise peut avoir recours au CDD

Dans quels cas une entreprise peut avoir recours au CDD

Plebiscité par les employeurs, le CDD ou Contrat à durée déterminée représente aujourd'hui 84% des embauches. Il est de plus en plus considéré comme une période d'essai de la part des entreprises. Pourtant son utilisation est très encadrée. Selon le code du travail, "Un contrat de travail à durée déterminée, quel que soit son motif, ne peut avoir ni pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à l'activité normale et permanente de l'entreprise."

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies