Les maux de dos représentent 1 accident du travail sur 5

Les maux de dos représentent 1 accident du travail sur 5

20% des accidents du travail se soldent par une lombalgie, selon l’AFP. Une pathologie qui progresse et coûte cher à la branche risques professionnels de l'assurance maladie : près d'un milliard d'euros par an ! Le coût provient principalement des arrêts de travail, selon un bilan présenté mardi.

Alors que les accidents du travail sont au plus bas depuis 70 ans, avec un indice de 33,9 pour 1.000 salariés en 2015, les lombalgies observent l’évolution inverse avec une hausse de 13% en dix ans, a souligné Marine Jeantet, directrice des risques professionnels au sein de la branche Accidents du travail et maladies professionnelles (AT/MP) de la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS). Elles représentent 19,1% des accidents du travail.

La logistique et les services à la personne les plus touchés

La branche risques professionnels de l’Assurance maladie s’est donc intéressés à ce type d’accidents du travail. Résultats : le coût des lombalgies - près d'un milliard d'euros - est équivalent à celui de l'ensemble des autres troubles musculo-squelettiques, a précisé Mme Jeantet. « C'est énorme » et c'est un problème de « santé publique qu'on n'arrive pas à toucher ni à réduire », a-t-elle commenté.Cette pathologie, qui entraîne plutôt « des arrêts courts de moins de deux semaines et répétitifs », touche principalement les salariés du secteur des soins à la personne et de la logistique. Contrairement à la tendance globale, le secteur des services à la personne enregistre une hausse de 3,4% sur un an des accidents de travail en général, qui y sont trois fois plus nombreux qu'ailleurs (92,7 pour 1.000 salariés).

1 Français touché sur 2

Pour prévenir ce mal qui va bien au-delà du monde professionnel, avec un Français touché sur deux, la branche risques professionnels veut « sensibiliser le secteur des services à la personne », en commençant par les maisons de retraite. Un sujet « préoccupant » dans un contexte de vieillissement de la population qui entraîne « plus de besoins et donc plus d'exposition », a observé la directrice des risques professionnels.

Les 167.000 accidents du travail s'étant soldés par une lombalgie en 2015 ont pour origine à 50% la « manutention manuelle » et à 10% des chutes. Hors accidents du travail, les lombalgies représentent également près de 15% des accidents de trajet et 7% du total des maladies professionnelles reconnues, mais dans ce dernier cas, les pathologies sont plus lourdes.

L’industrie récompensée pour ses efforts de prévention

L'intérim, le, BTP et l'industrie enregistrent pour leur part une baisse, même si leur indice de fréquence d’accidents du travail reste plus élevé que la moyenne :

  • 62 accidents pour 1000 salariés dans le BTP (-2,6% par rapport à 2014)
  • 47 dans l’agroalimentaire (-0,7%)
  • 45 dans l’intérim (-3,7%)

Malgré une forte augmentation de ses salariés (+7,5%), le secteur de l'intérim voit ainsi la fréquence des accidents du travail diminuer de 3,7% sur un an (44,8 pour 1.000 salariés). L’industrie (métallurgie, chimie, BTP..) voit, elle aussi, ses efforts de prévention récompensés avec un nombre de lombalgies qui diminue de 1100 cas par an. Mais le risque d'en être victime reste très important dans le BTP, et important dans l'agroalimentaire, la logistique et les industries de l'énergie.

Finalement, la sensibilisation aux accidents de travail porte ses fruits. Les secteurs traditionnels ont été sensibilisés depuis plusieurs années. On ne compte plus le nombre de campagnes pour prévenir et éviter les accidents dans le PTP, l’industrie, etc. En revanche, il est plus difficile de sensibiliser le secteur des services à la personne car nombre d'employeurs sont aussi des particuliers qui n'ont pas de structure et donc pas de lien direct avec l'assurance maladie.

Un programme pour le retour à l'emploi

L’Assurance maladie a lancé un programme baptisé TMS Pros « Bien agir, mieux prévenir » qui aide les salariés et les entreprises à prévenir les TMS, et en particulier les lombalgies. Le site propose un accompagnement pour le retour à l’emploi des salariés les plus sévèrement atteints.

slide2

 

le 16/11/2016 par Rozenn Perrichot

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Dernières offres d'emploi BTP

Chargé d'Affaires BTP H/F

Synergie recrutement Synergie

Synergie

Gauchy - 02

CDI

28/04/2017

Ouvrier Polyvalent BTP H/F

Menway Emploi recrutement Menway Emploi

Menway Emploi

Reims - 51

Travail temporaire - 6 mois

25/04/2017

Chargé d'Affaires du BTP H/F

CESI Nord-Ouest recrutement CESI Nord-Ouest

CESI Nord-Ouest

Cany-Barville - 76

Alternance - 15 mois

22/04/2017

Chargé d'Affaires BTP H/F

CESI Est recrutement CESI Est

CESI Est

Reims - 51

Alternance

22/04/2017

Responsable de Magasin BTP H/F

Co-Efficience recrutement Co-Efficience

Co-Efficience

Dunkerque - 59

CDI

21/04/2017

Plus de conseil de l'emploi

+ de 600 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies